" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


#68. Les 10km de Courir Ensemble-Handicap International: un bon état des lieux.

Publié par Le Gros Joggeur sur 16 Mai 2016, 07:53am

Catégories : #Mes courses

#68. Les 10km de Courir Ensemble-Handicap International: un bon état des lieux.

Après mon abandon au marathon de Rotterdam, j'ai repris l'entraînement de manière prudente. J'ai bien gardé à l'esprit les signaux d'alarme envoyés par mon corps. Je n'oublie pas non plus la fatigue consécutive au plan marathon et à ces 35 kilomètres courus malgré tout à un rythme soutenu. D'ailleurs les premières séances sont dures, je transpire beaucoup à des allures où je suis normalement à l'aise. Pas de panique cependant: ma prochaine échéance est prévue pour le dimanche 15 mai lors du 10km de Courir Ensemble-Handicap International, une course que j'avais courue l'an passé en établissant mon record de l'époque en 40'47".


J'avais bien apprécié l'ambiance très détendue (ainsi que l'organisation) de cette course caritative dont les fonds récoltés iront à une bonne cause. Les coureurs de tous niveaux se croisent dans la joie et la bonne humeur...

Pour ma part, les sensations s'améliorent au fur et à mesure de la proximité de l'objectif. Cependant, je ne suis clairement pas au niveau de mon chrono réalisé il y a trois mois à Vincennes (38'38"). Nous verrons bien...

 

L'avant-course

J'arrive tranquillement ce dimanche 15 mai  vers 8h30 du côté de la pelouse de Saint-Cloud. Il y a déjà quelques têtes connues et nous bavardons avec plaisir. L'heure de la course approchant, je me mets en tenue et je pars à l'échauffement avec mes amis Pathé et Richard, avec lesquels je prendrai le départ.


A 10h00 précises, le départ est donné!

 

Le parcours

Parcours du 10km de Courir Ensembe-Handicap International

Parcours du 10km de Courir Ensembe-Handicap International

Profil altimétrique de la course

Profil altimétrique de la course

Inchangé par rapport à l'an passé, ce parcours reste toujours aussi singulier avec ses relances et son profil "pas plat". II faudra bien gérer les faux-plats et surtout ce dernier faux-plat bien montant du km 9 qui décidera de beaucoup de choses à mon avis.

Mon objectif : tenter de terminer autour des 39 minutes et moins si affinités. Sinon terminer dans le barême FFA D1, c'est à dire 39'30" au pire. Je ne suis pas dans la meilleure forme mais cela est réalisable...

Les conditions de course sont très bonnes. Le ciel est dégagé et il ne fait pas trop frais (11°C). Pas d'excuses de ce côté là!!! D'ailleurs, je suis en débardeur.

 

La course

 

Départ-km5: pas facile

#68. Les 10km de Courir Ensemble-Handicap International: un bon état des lieux.

Comme souvent, le départ est compact mais sans bousculade. Je me mets dans la foulée de Pathé (à l'origine, nous avions prévu de nous relayer) et je trouve rapidement ma gestuelle. Nous doublons pas mal de monde et profitons des premiers hectomètres en faux-plat descendant. Le premier virage Avenue de l'Hippodrome-allée de la Reine Marguerite (à angle droit) me donne le ton : je déteste ces relances! Nous croisons avec plaisir l'ami Stéphane qui nous prend en photo. Le km1 est conclu en 3'53" et je ne suis pas sûr de pouvoir tenir cette allure sur la distance.

Un peloton encore dense (Crédit photo: DR)

Un peloton encore dense (Crédit photo: DR)

Les trois kilomètres suivants sont du même acabit. Mes impressions à l'entraînement se confirment en course: je ne suis pas à mon niveau de février. Peu avant le passage au km4, je préviens Pathé que je ne le suivrais pas et lui souhaite bonne chance. Pour ma part, il s'agira de faire avec les forces du jour. Bon, à moins d'un accident absolu, je finirai sous les 40 minutes, mais il s'agit aussi de ne pas lambiner car cela se se fera pas tout seul...
La relance nous ramenant sur l'allée de la Reine Marguerite me met une nouvelle fois au supplice et en plus, il y a un faux-plat s'apparentant à une vraie montée. Je gère de mon mieux et j'atteins la mi-course en 19'36", un moindre mal.

 

Km6-8: Diésélisé

#68. Les 10km de Courir Ensemble-Handicap International: un bon état des lieux.

Comme d'habitude sur un 10km, je ne prends pas de ravitaillement et je gère mon allure au gré du profil du parcours. A ce moment de la course, je croise des participants à la marche solidaire qui a lieu en même temps et je les salue bien que je sois quelque peu entamé. De manière quasi instinctive, il semble que je sois passé en mode "survie" avec une allure d'environ 15 km/h (4'/km) qui me permet de rester dans le coup sans me faire trop mal (km 6 passé en 23'37"). Ce parcours tournicotant passant en sous-bois met l'acuité de mon GPS à la peine. Ceci dit, sachant à peu près à quelle allure j'évolue, je ne m'inquiète pas des allures parfois baroques indiquées sur la montre.


Entré de plain-pied dans le terroitoire hostile du 10km (km 7), je ne force surtout pas l'allure par crainte d'exploser un peu plus tard. Je gère les relances comme je peux (plus c'est long, moins c'est bon...) . Un des bénévoles de la course nous donne nos positions actuelles : à ce moment, je suis 103ème. On tente d'entrer dans les 100? Chiche. A 2000m du but,  je suis encore dans le match pour ces fameuses 39'30" mais il va falloir cravacher!

 

Km9- Arrivée: Pile à l'heure

#68. Les 10km de Courir Ensemble-Handicap International: un bon état des lieux.

A ce moment de la course, le profil du km9 est tout en paradoxe. 300 mètres de "repos relatif" avec une belle descente. Les choses se gâtent avec une belle relance puis un  faux-plat régulier de 400 mètres. Mes jambes commencent à piquer mais j'ai toujours aimé ce moment de la course où le chrono peut se jouer si on est encore dans le coup. Je ne ralentis absolument pas (km9 en 4'01") et encore mieux, je commence à remonter d'autres coureurs. Les encouragements des bénévoles et de l'ami Serge M. me font du bien, je vais donner les forces qui me restent.
 

Km10: à la poursuite du chrono (et de coureurs me précédant) (Crédit photo: Serge Milon)

Km10: à la poursuite du chrono (et de coureurs me précédant) (Crédit photo: Serge Milon)

Malgré des jambes dures, j'arrive à accélérer sur l'avenue de Saint-Cloud. Un coup d'oeil à mon chrono et à environ 400 mètres de l'arrivée, j'envoie ce que je peux et je fais bien car je coupe la ligne en 96ème position en 39'30" réels (39'34" officiels) qui me font obtenir le barême D1 à la seconde près.

Sur le moment, je ne sais pas trop comment appréhender ce chrono. Mais il refléte bien mes possibilités du moment et surtout comme le dit mon ami Olivier: "Les progressions se font par paliers. Tu as couru longtemps après les 40'. A présent, tu es régulier à cette allure!". Que répondre à quelqu'un qui a raison? D'autant plus que ce n'est que mon troisième chrono sous les 40 minutes et mon second sur la distance: très correct.

Je retrouve mes amis sur la ligne d'arrivée dont Pathé qui a réussi à passer sous les 39 minutes (38'57"-BRAVO) et Richard qui termine en 40'09", très bien après sa contracture au mollet.
 

On repart à l'entraînement avec conviction. Le chemin sera toujours long. Rendez-vous le 29 mai prochain pour confirmer ce chrono...si les conditions météo le permettent!

 

A mon père...né un 15 mai.
A ma mère partie il y a trois ans.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();