" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


La 20ème édition de la Foulée Verte de Marolles-en-Brie: vive la gadoue!

Publié par Legrosjoggeur sur 2 Juin 2013, 14:55pm

Catégories : #Mes courses

La 20ème édition de la Foulée Verte de Marolles-en-Brie: vive la gadoue!

Après quatre semaines quelques peu spéciales, je retrouvais l'ambiance des courses en disputant ce dimanche 2 juin les 15km de la Foulée Verte de Marolles-enBrie. En effet, le calendrier propose (comparativement aux 10km et semis , par exemple) peu d'épreuves de ce format. Après les 10km de l'Anorgend, je me suis doucement mis à travailler ma vitesse dans l'optique des 10km du mois de juin et la forme est là. Je me sens objectivement capable de battre mon record sur 15 km établi lors des Foulées Charentonnaises (1h09'26", le 10 fevrier dernier).
 

Ce dimanche, après une demi-heure de route, je rejoins le gymnase de la rue du Faubourg Saint-Marceau à Marolles-en-Brie. Il est 8h20 et je prends tout mon temps pour retirer mon dossard. Je suis alors abordé par un lecteur du blog (ça fait plaisir!) dont j'omets de demander le prénom...(salut, l'ami!). A côté de cela, l'ambiance est très agréable, tout comme le temps, ensoleillé. Je retrouve mon ami runner, Fabien, qui a proposé de disputer la course en ma compagnie. Je lui ai annoncé mon ambition de réaliser 1h08, pas de souci. Toutefois, les bénévoles nous informent que certaines portions du parcours sont très difficiles et qu'il vaut mieux chausser des chaussures de trail. Par bonheur, j'avais emmené mes Saucony Xodus 3.0: il faut savoir s'adapter. En revanche, je ne sais pas si j'arriverais à emmener une allure de 4'32"/km avec de telles chaussures...Je retrouve avec un immense plaisir mes amis Pierre et Marc. Ce dernier reprend la compétition après un arrêt de plusieurs semaines, bon courage!

 

Après un bon échauffement sur les deux premiers kilomètres du parcours, nous rejoignons la ligne de départ. Le speakers nous annonce que nous serons un peu plus de 300. Il faudra bien se placer pour éviter la bousculade.

Le parcours

Parcours de la Foulée Verte de Marolles-en-Brie

Parcours de la Foulée Verte de Marolles-en-Brie

Cette boucle de 15km située en forêt de Notre-Dame est totalement plate mises à part deux montées très courtes au km1 et km14. Situé presque totalement en forêt, il ne comporte pas un seul métre de bitume. Il faudra donc composer avec du chemin stabilisé et...de l'herbe au départ. Quelques portions pierreuses ne seront pas forcément agréables mais à part ça, rien de bien effrayant. Cependant, sur le bulletin d'inscription, les organisateurs ont bien mentionné "Alternance de grandes allées et de petits sentiers pouvant être plus ou moins faciles selon les conditions météo"...Une phrase à retenir...

A 9h30, le départ est donné!

Un départ parfaitement dans le ton.
 

Dès le coup de feu, les avions de chasse partent rapidement devant. Fabien et moi avons choisi de gérer le départ tranquillement pour ne pas nous brûler. Bien nous en prend car le revêtement des 200 premiers mètres (herbe) incite à la prudence. Ensuite, il faut gérer une montée originale sur un petit pont en bois mais tout va bien. Nous entrons dans le bois proprement dit au bout de 700 mètres. Pas grand chose à signaler lors des deux premiers kilomètres parcourus en 9'04", pile dans la cible chronométrique. 

Le début des ennuis

Au bout du km 2.2, nous nous retrouvons rapidement en enfer. Le sentier se raccourcit mais la très grosse difficulté réside dans l'épaisse boue provoquée par les pluies très soutenues des derniers jours: je perds énormément de temps malgré tous mes efforts. Heureusement que j'ai les chaussures adéquates car j'imagine la noyade que j'aurai subi avec des chaussures classiques. Cependant, je ne suis pas du tout à mon affaire car je perds énormément de temps et d'influx à zigzaguer dans ces conditions (km 3 et 4 parcourus en 9'42"...). Honnêtement, l'affaire est mal partie mais je m'accroche. 
 

De la VRAIE course nature

Après cette première purge, force est de constater que mes chaussures ne sont pas destinées à envoyer de la vitesse (non, c'est vrai...?). Toutefois, je retrouve une allure compatible avec mes premières ambitions même si je sais très bien que je ne ferai pas un chrono fantastique (passage au km 5 en 23'28"). Quelques portions restent particulières mais finalement, j'arrive à tirer mon épingle du jeu lors des kilomètres suivants. Pour l'anecdote, le parcours (normalement roulant par temps sec) massacre plusieurs runners dont cette demoiselle du club de Maisons-Alfort que je n'aurai JAMAIS rattrapé si le chemin n'avait pas été aussi dégradé.  A côté de ça, je reste dans le match avec des temps de passage très corrects (4'35" de moyenne des km 6 à 9) mais voilà qu'arrive...

...la FIN de mes ambitions

 

A l'amorce du km10, un bénévole nous annonce "bienvenue en enfer". Non, je rigole mais il aurait très bien pu nous dire cela sans que nous y trouvions à redire tant j'entre dans une portion absolument IMPRATICABLE. Les pires chemins de la Balade des Chênes d'Antan 2012 étaient franchement du petit lait comparé au Chemin du Vieux Colombier. Non seulement, ce chemin est boueux sur toute la largeur de la route mais en plus, il semble interminable. Je parcours le km 10 en... 5'15"!!!. Autant dire que le RP sera pour une autre fois. De plus, l'énergie laissée dans mes multiples tentatives de relance m'aura mis dans le DUR beaucoup plus vite que prévu. De plus, je commence à avoir mal aux pieds. Bref tout va bien...

On ne lâche rien!

Conscient que je ne réaliserai pas le chrono tant espéré (passage du km10 en 47'06"), je reste malgré tout concentré pour finir le travail du mieux possible. A présent, nous en avons terminé avec la partie difficile du parcours et nous arrivons à relancer. Fabien est toujours cool (il vaut 1h00 sur 15 bornes, donc imaginez la facilité pour lui) mais une contracture au mollet droit l'incite à la plus grande prudence. Pour ma part, je commence à donner quelques signes de fatigue mais toujours pas dégoûté, je serre les dents, encouragé par Fabien. Seul un point de côté particulièrement mal venu au km 13 m'empêche de distancer deux coureurs du club de Brunoy qui faisaient la course avec nous. Je ne passerai même pas sous l'1h10 mais je finis malgré tout le dernier km en 4'21" et... en saluant les spectateurs et levant les bras en franchissant la ligne en 1h10'16"

Mes temps au kilomètre (les portions peu carrossables sont facilement identifiables)

Mes temps au kilomètre (les portions peu carrossables sont facilement identifiables)

Après la course, je débriefe rapidement avec Fabien: les conditions étaient impossibles pour jouer le chrono. Malgré tout, nous avons fait une bonne course et n'avons rien lâché. Les nombreuses relances et la nature du terrain (j'ai souvent fait.."splash") n'étaient pas propices à la performance. Cependant, j'établis mon deuxième meilleur chrono sur la distance et je repars très satisfait de cette course car je ne finis qu'a 50 secondes de mon record personnel. Le jeune runner que je suis est manifestement en train d'évoluer. A présent, je passe en mode 10km. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pbe 03/06/2013 08:53

Salut Bernard, souviens toi quand je t'ai parlé des bottes...la prochaine fois on se retrouve pour user le bitume ensemble ?

Legrosjoggeur 03/06/2013 17:23

Salut, Pierre
Tu avais vu juste, le terrain était vraiment affreux!
Quand tu veux pour une bonne course sèche!!

Sydoky 02/06/2013 23:34

Bravo Bernard ! Finalement ce n'est pas loin de ton objectif et vu l'état du parcours c'est même très bien comme résultat :) Bonne récup et bonne continuation !

Legrosjoggeur 03/06/2013 17:23

Merci, Sylvie.
C'est effectivement un très bon résultat. Je fais 99ème sur 324, 27ème SH sur 64.
On ne va pas se plaindre :)
A très bientôt!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();