" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


Philippe (a.k.a le Pinkrunner): un retour plus que réussi!

Publié par Legrosjoggeur sur 24 Janvier 2013, 19:20pm

Catégories : #Les entretiens du GROS joggeur

philippe_cari_copie.jpg

 

 

La "mort sportive"...vaste sujet! La plupart du temps elle arrive de manière « normale »: elle peut être physique: notre corps n'en peut plus . Elle peut être aussi mentale: notre esprit peut être saturé et du coup, notre corps n'en peut plus. Cet arrêt de notre «carrière­ »sportive peut être aussi brutal et causé par une blessure gravissime nous obligeant à mettre le clignotant de manière quasi définitive.
J'ai vécu ce désagrément en explosant mon genou gauche il y a eu peu plus de six ans mais j'ai pu en quelque sorte renaître à la vie sportive. Quelque part, j'ai eu de la chance car ma "mort sportive" n'a duré qu'un peu moins de deux ans.


Un de mes amis runners, Philippe Thuret, bien connu sous son surnom de Pinkrunner (mais quelle idée!!) a lui aussi connu un arrêt quasi-définitif de sa pratique sportive.
Ce runner chevronné me fait l'honneur de répondre ici à quelques questions:

 

Salut, Philippe, peux-tu te présenter en quelques lignes?

J'ai 50 ans, divorcé, père de 2 enfants : une fille de 26 ans (infirmière) et un fils de 21 ans (informaticien) dont je suis assez fier. Je suis actuellement Responsable RH à La Poste à Nîmes.

Quels sont tes records personnels?

Mes records datent pas mal puisqu'ils ont étés établis avant mon long arrêt de 1993 à 2004 et je n'ai jamais pu ne serait- ce que les approcher un peu : 5000m : 16'59'', 10000m : 36'22'', Semi : 1h19'57'', Marathon : 2h47'54'' à l'occasion de celui de Nevers en 1993 où je finis 4éme au scratch !

 

Depuis combien d'années fais-tu du sport? Et lesquels?

J'ai joué très longtemps au tennis jusqu'au niveau 15/4 mais j'ai vite arrêté car à la fin la mentalité un peu spéciale de l'époque ne me convenait plus vraiment. Un peu de VTT après mais la Course à Pied reste mon sport favori.
Contrairement à beaucoup, j'ai toujours été une « bille » au foot et très peu doué pour les sports collectifs ! J'étais celui qu'on évitait en sport à l'école quand il fallait choisir un équipier.

 

Qu'est-ce qui t'a incité à te mettre à la course à pied?

J'ai toujours aimé courir et ce, depuis l'école. Les cross tout d'abord où je marchais pas mal (Champion Départemental UNSS par équipe, 3éme en Régional) puis à l'armée où je finis 2ème du cross régimentaire derrière un intouchable coureur qui raflait tout dans la région. Le vrai déclic a été d'être à Montesson dans les Yvelines où j'ai connu des gens passionnés et passionnants qui m'ont vraiment fait progresser.
Autre personnage important et incontournable Serge Cottereau qui m'a permis, de part ses plans au travers de sa bible de la course à pied, d'atteindre ce niveau sur Marathon.

 

P.Versailles-1992.jpg

ll y a 20 ans...

 

Quelle est ta vision de la Course à pied?

Disons que j'en ai deux : celle d'avant mes blessures où seule la performance à tout prix comptait au détriment de ma vie de famille et de mes enfants : tout pour ma gueule ! Et celle de maintenant où le plaisir sportif sous toutes ses formes est PRIMORDIAL !
Grâce à cela, j'ai pu connaître des moments rares comme New York bien sûr mais aussi Boston en costume avec une caméra à la main en 3h26' quand même !
Puis le Marathon du Médoc (2 fois), le Vignoble d'Alsace (2 fois aussi) ainsi que la Champenoise qui sont des moments de folie pure !

 

Quelle est ta semaine type d'entraînement?


En général c'est 4 sorties : 1h ou 45' endurance, 1 séance vitesse (45''/45'' ou 200/400m), 1 séance longue 1h30' à 2h, 1 séance fractionnés longs (1000m, 2000m ou 3000m)

 

Comme moi, tu as été victime d'un gros pépin (c'est le moins que l'on puisse dire), peux-tu nous le raconter?

 

En 1993, je vivais ma plus belle saison sportive, avec 3 marathons en moins de 3h : Paris en 2h54', Châteauroux 15 jours après en 2h56' malade, et Nevers en 2h47' quasiment seul! Jamais blessé, je réussissais tout ce que je faisais et puis un dimanche j'ai fais une sortie banale avec des potes du club quand patatras j'ai senti de violentes douleurs au bas du dos. Arrêt brutal et ce pour de longues années.

J'ai tout fait comme examens : radios, scanners, IRM, scintigraphie... Le tout dans les plus services Parisiens de l'époque sans jamais pouvoir m'en sortir !

 

Comment l'as-tu vécu?

 

Dix ans de galère, je suis parti complètement en « Live »: malbouffe, sorties alcoolisées, dépression, cigarettes, je suis rapidement monté à 93kgs au point d'être devenu méconnaissable pour mes anciens « collègues »

 

Ton protocole de remise en forme? Tu es devenu un GROS Philippe, comment as-tu inversé le processus?

D'abord, il a fallu une belle prise de conscience que les choses ne pouvaient décemment continuer longtemps comme ça, je ne faisais plus de sport et le moindre effort devenait plus que difficile. Il était temps, c'est tout, c'était le bon moment dans ma tête ! J'ai fait un régime de fou avec ma femme et en 1 mois et demi j'ai perdu 23kgs passant donc de 93 à 70 !Un truc de malade, hyper protéiné, où tu mangerais père et mère les 10 premiers jours. Heureusement que nous l'avons fait à 2 !

Comment es-tu revenu au sport?

D'abord je me suis remis à marcher un peu, puis à alterner marche et course sur 5 à 10 minutes pas plus en augmentant peu à peu la distance. Inutile de dire que tout n'a pas été rose tous les jours et mon sacré caractère de cochon a souvent été de sortie vis à vis de toutes et tous !

Le chemin a du être difficile, quelle a été ta source de motivation?

J'ai une volonté de fer qui m'aide beaucoup à maîtriser mes marathons jusqu'à présent, même si je ne suis pas toujours au top mais je suis encore capable d'excès alimentaires dans le mauvais sens et prendre chaque hiver 6 ou 7 kgs qu'il faut perdre après alors que je pourrais consacrer ces efforts à une bonne préparation hivernale. Mais bon, je gère au mieux et ne me torture plus avec ça tant que ça ne marche pas trop mal dans mes résultats sur une année.

 

 

normandie-G.JPG

Lors du marathon de Normandie 2012

 

Tu es revenu à un très bon niveau, quels sont tes objectifs?

 

Les mêmes qu'en 2012 depuis que je suis passé Vétéran 2 (50/59ans) :

Me qualifier sur les 3 distances : 10kms en moins de 40', Semi en moins de 1h30' et Marathon en moins de 3h20' ainsi qu'au moins 1 podium ou 1 victoire dans ma catégorie !L'an passé, il ne m'a manqué que la qualif sur 10 à Alès alors qu'une semaine avant je passais en 39' sur un parcours beaucoup plus difficile, la faute à une crève d'enfer !

 

Nous nous voyons très bientôt, n'est-ce pas?

 

Oui, aux 10 km des Foulées de Vincennes, le 3 Février 2013!


(tu vises combien, d'ailleurs? )

Moins de 40' déjà, si ça passe j'aurai atteints mon 1er objectif de la saison !

Merci de tes réponses. Je te souhaite de concrétiser tous tes défis!

Je pense sincèrement que toi tu es parti pour une grande grande saison !

 

Philippe est également un blogueur de talent. N'hésitez pas à lui rendre visite!

Commenter cet article

Jerome Teulé 17/11/2013 09:42

je me suis arrêté sur ton blog en faisant des recherches sur Serge Cotteraux, et c'est quand j'ai vu tes chronos que je me suis décidé à t'envoyer ce petit mot.(j'ai fait à peu près les mêmes...)
Ton histoire est touchante.
Une histoire que peu comprendre un autre coureur.
Sincères salutations
Jerome

Legrosjoggeur 18/11/2013 20:02

Merci, Jérôme.
Ton message est très encourageant :)

Lady Fitness Rouen 29/01/2013 10:31


Toujours un plaisir ce genre de témoignage qui montre que malgré un gros pépin physique, le mental peut reprendre le dessus et le plaisir revenir petit à petit.


En tout cas je lui souhaite d'atteindre ses objectifs...

Legrosjoggeur 30/01/2013 10:18



Je suis sûr qu'il y arrivera :)



rohnny 25/01/2013 22:49


Vraiment cool ton post, cela m'as permis de mieux connaitre notre pinkrunner. Merci à toi

Legrosjoggeur 25/01/2013 23:52



De rien, Rohnny, c'est un vrai plaisir 



vinvin20 24/01/2013 23:18


Je connais"Pinkrunner" depuis longtemps, mais je ne connaissais visiblement pas  Philippe. Merci pour cet excellent interview

Legrosjoggeur 25/01/2013 07:14



Salut, vinvin

J'ai également beaucoup appris de Philippe à travers cet interview ;)
Merci pour ton commentaire



Maya972 24/01/2013 22:36


Bien vu l'idée d'interviewer PinkRunner, lui-même habitué à interviewer les autres !!
Merci d'avoir ainsi mis en avant son parcours dont j'ignorais certains détails.


Bien vu !!



Il y a une vie après la blessure !! Il suffit d'être patient !

Legrosjoggeur 25/01/2013 07:14



Merci, Maya
C'est tout à fait ça...prendre son temps pour revenir car rien ne presse.
Le bonheur est au bout



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();