" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


Les Foulées du 12ème: à court de forces?

Publié par legrosjoggeur sur 10 Juin 2012, 13:12pm

Catégories : #Mes courses

Deux semaines après la sympathique mais difficile Ronde des Etangs du côté de Vert-le-Petit, un nouveau rendez-vous se dresse sur mon chemin de jeune runner: les Foulées du 12ème. Comme son nom l'indique, cette course se déroule dans le 12ème arrondissement de Paris. Ayant bien analysé ma dernière course et surtout l'impossibilité d'y faire un bon chrono, je repars à l'entraînement bien motivé. Pourquoi ne pas passer sous les 46 minutes et battre ainsi mon record personnel? 

J'essaie pour la première fois des séances de 6*1000m en allure 10km. Les deux séances se passent bien et je n'oublie évidemment pas de courir en endurance mais pas de trop. 

Les courses s'enchaînent rapidement et nous voici arrivés à la veille de la course. Je fais comme d'habitude: samedi matin, réveil musculaire et ensuite une journée très très cool. J'ai de la chance car le programme télévisuel sportif est particulièrement fourni. Une bonne raison pour rester chez soi au calme! Evidemment, j'aurai vu la veille de la course Eric et Julien lors du retrait de dossards car nous allons disputer cette course ensemble.

 

L'avant-course

 

J'ai rendez-vous avec Eric et Julien ce dimanche 10 juin à 8h45 au Vélodrôme Jacques Anquetil. En arrivant, je croise un nouvel ami, Pathé, impressionnant du haut de son 1m92. Je l'ai connu par l'intermédiaire de ce blog et ça fait toujours plaisir de se voir pour de "vrai". Arrivé au Vélodrôme, je retrouve Eric mais pas de Julien! D'habitude ponctuel, le garçon n'est pas là. Dommage pour lui mais l'heure de la course arrivant, nous partons nous échauffer avec mon ami Laurent, grâce auquel j'ai battu mon record sur semi-marathon du côté de Draveil.  Sur le chemin, nous croisons Pierrot, la zen attitude incarnée, qui s'est échauffé en parcourant les 5kms qui séparent son domicile du lieu de la course.

Nous nous échauffons sur 3 kilomètres du parcours de la course. Essentiellement bitumé et assez plat, tous les habitués disent qu'il est propice à la performance et j'espère en profiter. D'ailleurs, j'ai un peu la pression car j'ai pensé à la course toute la semaine. J'espère avoir mis les chances de mon côté mais j'ai une drôle d'impression à l'échauffement. Je n'ai pas d'excuse pourtant car il fait plutôt bon pour courir. Les prévisions météo pour ce dimanche étaient catastrophiques mais finalement nous avons simplement droit à un ciel gris et un température de 15°! Le temps me paraît un peu lourd mais ça va...

 

  DSC_0172.JPG

Julien, Eric et Bernard

 

A 9h35, nous nous approchons de la ligne de départ...bien garnie! Nous serons un peu plus de 800 à prendre le départ.

Nous retrouvons Julien par hasard. Le trio étant constitué...il est temps d'en découdre!

 

La course

 

Voulant m'amener à battre mon record personnel Eric table sur un départ relativement serein (4'45"/km puis 4'40"/km pour progressivement atteindre les 4'30"). Un voeu pieux?

 

Parcours 10km Foulées du 12ème

Parcours des Foulées du 12ème

 

0-2km: 9'17"

 

0-1: 4'40"

1-2: 4'37"

 

DSC_0216.JPG

Un départ bien dense

 

Le départ donné à 9h45 est plutôt dense. C'est même un peu la cohue et il est difficile de trouver l'allure correcte. Eric est parti comme une bombe, ce qui n'est pas son habitude et du coup, je suis un peu obligé de forcer pour le rattraper. Le premier kilomètre est couru plus vite que prévu tout comme le second. Pour le moment, ça va mais je ne suis pas dans un bon rythme. De plus, j'ai vraiment l'impression qu'il fait lourd, nous verrons bien. Le circuit n'est pas tip top mais nous ne sommes pas non plus venus pour observer le payasage. Nous sommes doublés par l'ami Giao qui nous salue en passant.

 

2-4km: 9'09"

 

2-3: 4'35"

3-4: 4'34"

 

DSC_0226.JPG

Déjà dans le dur

 

Ces deux kilomètres sont longent le lac Daumesnil par la Route de Ceinture du même nom. Si l'allure est correcte, mes sensations sont bizarres. Je n'arrive pas à me mettre dans le tempo des 4'30" et je maintiens donc l'allure tant bien que mal. Eric et Julien sont bien plus faciles que moi et je reste calé dans leur foulée. En revanche, nous ne sommes pas doublés, c'est toujours ça de pris pour le moral. A ce moment de la course, je me dis que si je n'arrive pas à accélérer, quid des deux derniers kilomètres. Pas le temps de penser à la fin, gérons déjà l'urgence immédiate!

 

4-6km: 9'14"

 

4-5: 4'38"

5-6: 4'36"

 

Après le passage au km4, il faut prendre un virage très serré qui nous permet de prendre la Route du Bac descendant sur la route de Gravelle. Je ne suis pas au mieux: impossible d'accélérer. Je ne montre pas ma contrariété afin de ne pas perdre d'énergie. Julien me demande toutefois si ça va bien. Je suis sincère et je réponds pas la négative. Eric ne dit rien mais sent bien que je suis dans le dur.  Arrivés sur l'avenue de Gravelle, nous passons devant l'entrée du vélodrôme, qui sera le théâtre de l'arrivée...mais 5 kilomètres plus tard car nous atteignons à peine la mi-course en 23'20"( ce qui reste décent mais pas au vu de mon état). Nous reprenons la route Dom Pérignon par la droite. C'est une sorte de petit faux-plat descendant mais je ne peux même pas en profiter. Il va falloir serrer les dents!

 

6-8km: 9'11"

 

6-7: 4'39"

7-8: 4'32"

 

Nous reprenons la chemin de la Route de Ceinture du Lac Daumesnil et le chemin de croix continue. Je m'accroche mais je manque de forces. Rassurant: je double plus que je ne suis doublé mais il est clair que je ne ferai pas de chrono aujourd'hui. Julien et Eric sont bien plus en jambes que moi mais restent avec moi par pure amitié. Je ne supporte plus les virages et les petites relances. Je tente quand même un dernier baroud en tentant de relancer lors du 8ème kilomètre. Je n'y crois pas trop: la machine serait-elle lancée???

 

8-10km: 9'18"

 

8-9: 4'44"

9-10: 4'34"

 

J'essaie de lutter mais le virage en U précédant la Route du Bac me casse littéralement les jambes. De plus, nous attaquons un faux-plat montant et là , autant dire que c'est l'acte de décès de mes ambitions du jour. Malgré tout, je me bats. Au coude à coude avec une runneuse expérimentée, je baisse d'abord pavillon et finalement c'est elle qui explose. Mes amis Eric et Julien sont partis devant mais me servent quelque part de points de mire. Ca va se jouer à l'orgueil...

 

DSC_0291.JPG

Km 9, Route du Bac: à l'agonie

 

D'habitude plutôt bon en fin de course, je suis à court d'essence et je n'arrive pas à accélérer. L'entrée dans le Vélodrôme Jacques Anquetil n'est pas triomphale, loin de là...Je finis à une allure correcte mais sans ce fameux sprint que j'ai l'habitude de lancer. Je coupe la ligne en 46'12" à mon GPS (46'22" officiels).

C'est tout de même mon second chrono sur la distance mais je finis avec une impression de contre-performance désagréable.

 

Après la course, je croise Benoît César avec lequel j'échange deux mots. Eric et Julien sont passés sous les 46 minutes (d'ailleurs, je m'en veux un peu car sans moi, ils auraient fait nettement mieux), Giao, finit en 44'53", tandis que Laurent explose tout avec son nouveau record personnel en 42'00"!!!Quant à Pathé, il écrabouille son ancien chrono en 45'35". Félicitations, l'ami!!

Bravo les gars. Pour ma part, j'ai du boulot et je vais analyser plus profondément les causes de cette contre-performance. Ai-je atteint mon pic de forme du moment? Est-ce juste un coup de moins bien? Les semaines à venir seront intéréssantes...

Commenter cet article

Cécile 11/06/2012 23:46


J'y étais aussi.


J'ai vu une belle photo de toi à l'arrivée aussi !!

legrosjoggeur 12/06/2012 18:11



Salut, Cécile
Ta course s'est bien passée? Il serait temps que nous nous croisions :)



Pathé 11/06/2012 19:01


Hello Bernard,


Merci encore une fois d'avoir partagé ton expérience  concernant l'enchainement des courses sur un intervalle court. Cela m'a bien aidé à réaliser un RP hier, c'est indéniable.


En finissant de lire ton CR et  les commentaires de nos camarades runners, j'ai un petit sourire en coin. Pourquoi? Je suis persuadé que ca va tombé! Ca se sens, ca se voit, le scénario est
écrit d'avance. La suite au prochaine épisode!

legrosjoggeur 11/06/2012 19:23



Salut, cher Pathé.


Je te renouvelle mes félicitations, tu as fini super fort :)
Prochaine course le 1er juillet, on va bien s'amuser, crois moi!!



Niptuck75 11/06/2012 15:01


Salut Bernard !


déjà BRAVO pour cette belle course... certes tu voulais faire mieux, tu m'avais parlé d'aller titiller les 45', mais ce n'est que partie remise !


Je pense de mon côté, que tu es sûrement parti trop vite, et de ce fait tu t'es mis dans le "rouge" assez rapidement;


Sportivement, c'est superbe, tu avais 2 lièvres à tes côtés (Eric que je connais maintenant) mais à mon avis, ils ont été un peu trop rapide pour ta cadence perso. Je ne dis pas ça pour
t'embêter biensûr, c'est mon avis et je respecte chaque décision prise.


 


Pour ce qui est du "seuil", il faut absolument que tu l'intègres dans ton entraînement au moins une fois dans la semaine. La résistance douce je l'adore celle-la (85% > 90%) . Tu peux faire des séries de 3* 8' pour commencer avec r=4' 


 


Je te dis à bientôt sur de prochaines courses. Peut être que tu viendras avec ta caméra aux 10km de l'équipe !   je participe ainsi que ma femme !


j'ai vu que Giao participe mais je ne le connais pas.


à bientôt Bernard ;)

legrosjoggeur 11/06/2012 19:22



Salut, Christophe.
Tu as tout résumé! J'ai battu mon RP deux semaines après RP sur semi (j'avais encore les bénéfices des séances de seuil), je vais d'ailleurs m'y remettre très rapidement!
On se voit sur les 10km de l'Equipe, bien sûr!!!



Greg Runner 11/06/2012 14:02


L'organisme commence peut-être à fatigué et te le fait ressentir. Peut-être dois-tu t'accorder quelques jours de repos, histoire de bien assimiler le travail avant de continuer sur ta lancée. Je
suis convaincu que sans ce coup de mou, tu aruais signé un nouveau record. alors repose toi bien. La repos, ca fait parti de l'entrainement! ;-)

legrosjoggeur 11/06/2012 19:20



Salut, Greg! Effectivement, la question peut se poser. Tout comme un peu de lassitude à travailler uniquement l'AS10. Je vais me mettre à faire un peu de seuil (88% FCM), ça ne me fera pas de
mal. En tous cas, cette semaine sera cool.
Merci pour ton com' :)



Daremarathon 10/06/2012 22:45


tu es trop dur avec toi meme


faire son second meilleur temps sur 10 c e s nest pas une contre perf


tu es juste trop habitué a battre ton record achaque course et tot ou tar il


arrive que c as arrete (cest pour tt le mond epareil)


aujourdh ui ce jour est arrivé pour toi


mais tu nas pas fairt non  plus  un 49'.


je suis d elavis d ePierrot, du seuil te permettra de tenir la vitesse que tu as acquise


lors de tes 1000m fractionnés.


on tourne la page et RDV dans  3 semaine pour la fete des Iles


 

legrosjoggeur 11/06/2012 06:56



Merci, Eric,


Après mûre réflexion, tout ne va pas si mal. J'avais juste envie de bien faire :)
On se remet au boulot rapidement!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();