" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


Les 10km de Joinville-le-Pont: une rentrée du bon pied!

Publié par Legrosjoggeur sur 16 Septembre 2012, 15:05pm

Catégories : #Mes courses

 

10km-Joinville-banderole.jpeg

 

 

Après la mi-septembre, mon programme spécial "Chasseurs de Temps" touche à sa fin. L'objectif de la rentrée approche à grand pas et à deux semaines de cet évènement, je diminue logiquement ma charge de travail. La faim de dossard étant plus forte que jamais, les 10km de Joinville, la course intermédiaire que j'ai programmée, tombe le dimanche 16 septembre: autant dire qu'il n'est vraiment pas trop tôt.
Je me sens plutôt bien en ce moment. Même si je suis tout tourné vers l'allure semi, je pense pouvoir faire un chrono honorable à cet évènement de rentrée et pourquoi pas titiller mon Record personnel (45'50").

Le parcours étant disponible sur le site officiel de l'épreuve, je profite de mon avant-dernier footing précédant la course pour effectuer une reconnaissance du parcours. Après avoir effectué la boucle de 5km que nous arpenterons deux fois, je suis plutôt optimiste. Malgré quelques faux-plats, le parcours ne me semble pas difficile. Le vrai bonus est apporté par le double passage en bord de Marne, soit 4 kilomètres. A côté de cela, le parcours emprunte les petites rues pavillonnaires de Joinville-le-Pont, on a vu pire. Au vu du nombre très raisonnable de participants attendus, la relatibe étroitesse des rues ne m'inquiète pas plus que ça. Comme on dit: yapluka...

 

 

Parcours-10km-de-Joinville-2012.JPG

Parcours des 10km de Joinville

 

 

L'avant-course: Après une nuit très agréable, un réveil sans histoire tout comme le petit déjeuner, je file rejoindre mon running mate, Eric, du côté de Porte Dorée. En effet, malgré qu'il soit en préparation pour le Marathon de Berlin, notre camarade ne refuse jamais un bon dossard et sera de la partie, sans objectif particulier. Notre ami Renaud sera également de la fête, son plan de préparation pour le marathon de Vincennes incluant un 10km en semain 2, pile-poil ce dimanche 16 septembre.
A 8h45, nous nous retrouvons sur le parking des Guinguettes des Bords de Marne dans la bonne humeur. Pour le moment, il fait frais mais les prévisions météo sont très bonnes. Pas de souci, à 10h30 (heure du départ), il fera nettement plus chaud.

Après avoir rejoint le village de la course, nous assistons à l'arrivée du 2km800 jeunes (benjamins-minimes) et également à celle du 5km (remporté en moins de 16 minutes!!!). Rien de tel pour ouvrir l'appétit...

 

Images-2-0708.JPG

Renaud, Bernard et Eric

 

A 9h50, nous partons nous échauffer tranquillement. Il fait bien meilleur qu'en début de matinée avec un beau soleil: conditions de course idéales. Nous nous échauffons sur les 3 premiers kilomètres du parcours et mes deux compères me chambrent gentiment: où est ce fameux billard dont je parlais jeudi soir? En effet, le parcours est finalement plus casse-pattes que je l'avais décrit. Je m'excuse avec le sourire: il est probable que mon enthousiasme actuel (je suis en bonne forme) ait quelque peu altéré ma perception!
Il va donc falloir être prudent sur les faux-plats montants et quelques relances du parcours.
A cette occasion, j'ai chaussé des chaussures dont je vous parlerai prochainement: les Brooks Racer ST5, très seyantes en orange/bleu.
Nous regagnons ensuite la ligne de départ pour se positionner correctement...ni trop loin...ni trop près (cf. Les 10 commandements du GROS joggeur). J'effectuerais la course avec Eric. De son côté, Renaud va tenter de passer sous les 42 minutes.

 

A 10h38, le départ est donné!

 

La course

 

0-2km: 9'08"

 

0-1: 4'39"

1-2: 4'29"

 

Alors, chers amis, profitez du bon moment de rigolade offert par votre GROS joggeur...La veille, j'attache ma puce à mes lacets avec la petite attache noire fournie. J'avais déjà fait de même lors des Foulées de France des Iles et tout s'était bien passé... et là, je vous le donne en mille, pour une raison inconnue, la puce se détache! Je la récupère de suite et je démarre mon Garmin sitôt la ligne franchie (environ 10 secondes après le coup de feu).
Après cette magnifique première (j'admettrai aisément que vous moquiez ma maladresse pendant quelque temps...), je me mets à l'oeuvre. Tout se passe plutôt bien et j'accélère sur les Bords de Marne. Tant et si bien que je distance même Eric qui est parti prudemment. Est-ce bien sage?...

 

2-4km: 9'14"

 

2-3: 4'35"

3-4: 4'38"

 

Toujours avec la puce à la main, je stabilise mon allure. Eric me rattrape au km3 en me faisant bien remarquer que je suis parti un peu trop vite. Il n'a pas tort, je gère mais sans être bien sûr de moi. Après le passage bucolique en Bords de Marne, nous rentrons dans le coeur de Joinville et là les fameux secteurs cassants décrits par mes camarades prennent tout leur sens. Impossible d'accélérer...je reste sage car la course est loin d'être finie.Nous retrouvons rapidement les Bords de Marne pour un passage en vis-à-vis un peu cassant. Pour l'heure , je suis dans les temps pour un bon chrono voire gagner (ie: battre mon RP).

4-6km: 9'08" 

 

4-5: 4'31"

5-6: 4'36"

 

Comment ai-je pu me planter à ce point sur les spécificités du parcours? Dans le km5, la rue du Port monte franchement mais je n'ai pas du tout envie de m'en laisser compter: je reste dans l'allure mais je dois m'employer. Je salue tout de même les sympathiques bénévoles, comme toujours. La fin du km5 est vraiment difficile avec le faux-plat montant de l'Avenue Gounod. Dire que ce sera la dernière ligne droite... Nous finissons la première boucle sur la Place Mozart où je passe au km 5 en 22'53" (grosso modo le même temps qu'à France des Iles). Je ne suis pas frais mais ça va encore. J'aperçois avec grand plaisir mon ami Benoît César (Courir Pour le Plaisir) qui m'envoie quelques encouragements qui me font grand bien. C'est là que la course va vraiment commencer! Eric me conseille de ralentir un peu afin de prévenir le petit coup de mou du 6-7ème km. Bonné idée. Je rebascule tranquillement pour notre deuxième passage en Bords de Marne qui sera déterminant...

 

6-8km: 9'17"

 

6-7: 4'38"

7-8: 4'39"

 

Il commence vraiment à faire chaud et cela se ressent sur les runners qui sont à nos alentours. Parti avec mon fidèle bidon ergonomique, je m'hydrate correctement. En revanche, il est clair que je ne dois pas accélérer plus, cela serait suicidaire à ce moment de la course. Le parcours est toujours aussi casse-pattes mais fort heureusement, j'arrive à me maintenir dans des standards corrects. Je ressens ici mon manque de "caisse" et le fait de ne pas vraiment avoir travaillé mon allure spécifique 10km. Eric est facile, je reste dans son sillage tant bien que mal. Entre relances et virages à angle droits, on ne s'amuse vraiment pas...

 

8-10km: 8'54"

 

8-9: 4'32"

9-10: 4'21"

 

L'heure de vérité arrive sur une des portions les plus difficiles du circuit. J'ai une drole d'impression: je ne suis pas cramé, mais je ne peux pas faire beaucoup mieux. Eric me dit que c'est à ce moment qu'il faut accélérer: je tente de le suivre mais ce n'est pas Byzance alors je reste à une dizaine de mètres. Cependant, deux solutions s'offrent à moi: soit j'oublie le chrono et je laisse tranquillement filer jusqu'à l'arrivée ou alors, je tente tout de même de réaliser un truc sympa pour cette course de rentrée. C'est là que toutes les ondes positives et les encouragements de mes amis runners me viennent en tête. Sur un réseau social bien connu, j'ai reçu des encouragements qui m'ont énormément fait plaisir et je me dis que, même si la course à pied est un sport individuel, je me dois de leur renvoyer l'ascenseur et...ça marche. Bien que l'avenue Estienne d'Orves soit en faux-plat montant (encore!!), je limite bien la casse. Je donne tout sur la pénible avenue qui sert de finish à la course et, encouragé par les spectateurs,  je termine au sprint en remontant pas mal de runners. Temps officiel à mon passage sur la ligne d'arrivée: 45'50" et 45'41" au Garmin qui constituent un nouveau record personnel sur la distance.

 

Images-2-0762.JPG

Quand je vous dis que j'ai sprinté...

 

Bilan: en dépit d'un parcours vraiment casse-pattes et plus difficile qu'il n'y paraît, je suis pleinement satisfait de ce chrono. Je ne vais pas chipoter sur la dizaine de secondes gagnées sur mon RP: elles suffisent largement à mon bonheur. J'ai un peu payé ce km2 couru un peu trop vite mais je suis resté à peu près régulier le reste du temps.

Pas de bobo, un bon test de rentrée, un bon moment partagé avec mes camarades (Renaud: 42'30" et Eric 45'52"): la confiance est de mise avant le gros rendez-vous de dimanche prochain: les Chasseurs de Temps!


Commenter cet article

Olivier 07/09/2016 22:29

Bravo ! Vite, je file lire la suite !

Sandrunning 26/09/2012 15:02


J'y étais aussi ! Et d'ailleurs, on me voit de dos sur ta photo avec Renaud et Eric :)


C'est mon club qui organisait cette course. C'est la 1ère fois que je la courais. C'est vrai qu'il y avait pas de relances ! Ce qui n'est pas facile à gérer surtout avec les températures très
estivales de la journée !!


Bravo en tout cas pour ton record ! Ca fait tellement de bien quand on passe la ligne d'arrivée avec quelques secondes de moins que son chrono précédent :)

Legrosjoggeur 26/09/2012 18:34



Salut, Sandrine
Malgré la difficulté du parcours, j'ai apprécié cette course très bien organisée.
Un RP dans ces conditions est effectivement très satisfaisant



rohnny 21/09/2012 20:40


Et bien bravo pour ce nouveau record sur 10 kilomètres et sur un parcours pas vraiment évident... Encore BRAVO.

Legrosjoggeur 22/09/2012 20:09



Merc, Rohnny.
Pour une surprise, c'était une belle surprise



Desperate Runner's Wife 19/09/2012 20:58


Bravo! Quelle perf!! 
Merci de nous la faire partager avec tant de sincérité et de passion.


Bon courage pour la semiane prochaine. 

Legrosjoggeur 19/09/2012 22:01



Merci, Céline


Le moment de vérité sera pour ce dimanche! Je suis au taquet :)



julien 17/09/2012 13:01


bravo !


c'est bon pou rle chrono et pour le moral. l'entrainement paye.


Tu n'as plus qu'à bien récupérer, garder un peu de rythme et le semi passera comme une lettre à la poste ;)

Legrosjoggeur 17/09/2012 14:04



Merc, Julien!!
C'est encore mieux quand on a a peine travaillé l'allure 10km!!
Sinon je fais une dernière révision AS21 demain soir avec un petit 2*10'. Ensuite ça sera deux footings doux. Je le sens bien ce semi...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();