" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


Le semi des Chasseurs de Temps: un nouveau record établi dans le dur!

Publié par Legrosjoggeur sur 23 Septembre 2012, 14:07pm

Catégories : #Mes courses

Ce dimanche 23 septembre, j'arrive au point culminant de ma saison estivale: le fameux semi des Chasseurs de Temps. L'intérêt de cette course est double: valider l'entraînement de cet été et honorer de la meilleure manière cette course anniversaire. Et oui! Cela fait un an, jour pour jour (ou presque, on ne va pas chipoter) que j'ai épinglé mon premier dossard. La course s'était péniblement déroulée (cf. Compte rendu) mais j'avais ou moins mis le pied à l'étrier.
Le contexte est plutôt bon car le dimanche précédent, j'ai établi un nouveau record personnel sur 10km à Joinville en 45'41". Ce n'était pas un objectif en soi mais cela met plutôt en confiance.

Cette semaine, j'ai joué la sécurité avec une petite révision d'allure le mardi (2*10' r=2'), un footing EF très cool le jeudi soir en compagnie de Julien et un petit réveil musculaire de 25 minutes le samedi matin: tout est prêt pour titiller l'1h45...

 

RDV-Dossard-22-09-2012.jpg

Le "traditionnel" RDV dossards avec au premier plan Eric, Hélène et Monique.

Second plan: Stéphane, Laurent, Bernard et Renaud

 

Le samedi précédant la course, je propose que nous nous retrouvions au village pour retirer nos dossards. A mon grand plaisir,  Monique, Renaud, Laurent, Eric et Hélène répondent présent. Comme souvent, nous passons un bon moment à discuter de tout et de rien. Vous vous rappelez de mon incident de puce lors du 10km de Joinville?  Et bien,  Renaud et Laurent n'oublient pas de me chambrer à ce sujet. Rassurez-vous, la leçon a été bien retenue....

La sympathique Mélanie (connue lors des entraînements de Benoît César) fait partie des bénévoles ce samedi et c'est toujours un plaisir de la voir.

Le petit groupe se sépare ensuite. Rendez-vous est pris pour le lendemain matin vers 8h30-8h45.

 

L'avant-course:

 

Le rituel est immuable. Je me lève suffisamment tôt pour manger deux tartines de pain beurrée....mais je ne mange pas d'oeufs, ce coup-ci car j'en ai suffisamment mangé cette semaine. Ayant préparé mes affaires la veille et étant en bonne forme, je pars sans stress vers le Bois de Vincennes. Je prends Eric en chemin et nous retrouvons ensuite les autres.

Visiblement, tout le monde est très heureux de se retrouver là. Etant arrivés assez tôt, nous pouvons profiter à plein de la compagnie des runners. En effet il y a du beau monde. Notamment des membres de la fameuse Runnosphère représentés par Giao, Adrien, Jean-Pierre, Salvio et Philippe que j'ai eu l'occasion de rencontrer lors d'un dîner de runners. Bien sûr,  il y a aussi Monique, Stéphane, Laurent, Renaud et  Eric. Rien que du beau monde...

 

Images-2-0764.JPG

Laurent, Adrien, Jean-Pierre, Renaud, Bernard, Giao, Salvio, Philippe et Eric

 

Nous avons tout le temps de discuter car le départ de notre semi est fixé à 10h00. Deux courses auront lieu auparavant: la Féminine (7km) à 9h00 et le 7km mixte (auquel participe Philippe)  à 9h30.

Je pars m'échauffer vers 9h30 avec Eric, Stéphane et deux autres runners (qui eux disputeront le 14km individuel).

Renaud et Laurent s'échauffent ensemble, mais de toute manière, cela vaut mieux. Ils se livreront un superbe duel en 1h35, voire moins si affinités...

Tout va bien, les jambes sont bonnes. Nous allons sur la ligne de départ à 9h45, histoire de ne pas en être trop loin mais pas trop près non plus (une routine...). Le sage Pierrot est déjà là, prêt à en découdre sur le semi après un plan d'entraînement rondement mené. Il y a également Michel qui disputera le 14km. Je rencontre avec plaisir Mia (connue online) qui prépare le marathon de Strasbourg et qui compte effectuer ce semi en allure marathon.  Vu que quatre courses partent en même temps (le 14 km duo, le 21km Trio ainsi que les 14km et semi individuels...), il va sans dire que le départ sera quelque peu mouvementé...

 

Conditions de course: on ne peut plus adéquates. La température est idéale (environ 15 dégrés à 10h00)  avec peu d'humidité.

 

Le parcours

 

Une boucle plate de 7 kilomètres à parcourir trois fois. Le parcours est quelque peu différent de l'année précédente et a priori plus favorable. Cependant, il ne faudra pas négliger les nombreuses relances et virages à angle droit...

 

Parcours-Chasseurs-de-Temps.jpg

Parcours des Chasseurs de Temps 2012

 

La course:

 

Je disputerai ce semi avec Eric qui est en préparation pour le marathon de Berlin où il vise 3h30. Le plan de course est simple. Après un départ "lent" autour de 5'05"/km, nous comptons passer à 4'55"/km après le km. Charge à moi   d'accélérer si possible au km 17 pour pouvoir titiller, voire passer en dessous de l'1h45. Mon RP étant de 1h47'07", je compte bien le battre...

 

Images-2-0778.JPG

Un départ dense

 

Départ-5km: 24'40" (4'56"/km, 12.16 kmh)

 

0-1: 5'03"

1-2: 4'51"

2-3: 4'56"

3-4: 4'54"

4-5: 4'55

 

Comme prévu la zone de départ est dense, mais malgré tout , nous trouvons assez vite une allure très convenable, voire rapide. Mes deux compères Eric et Stéphane sont faciles. Quant à moi, je suis surpris d'être autant à l'aise. Mon Garmin me joue quelques tours même lors des deux premiers kilomètres. Sur ma montre , je suis à 5'07"/km au km1 mais en réalité je vais plus vite (5'03"). Pareil pour le km2, bouclé en 4'51" (4'53" sur le Garmin). A hauteur de la Route de la Tourelle, notre ami Jean-Pierre Bardera est venu nous encourager. Cela me fait grand plaisir car il est malheureusement blessé en ce moment et voir la course en tant que spectateur doit lui paraître pénible. Le reste de ce premier quart de course est bouclé à allure soutenue et nous passons au km 5 en...24'40" soit 30 secondes d'avance...

 

5-10km: 24'58" (4'59"/km, 12.02 kmh)

 

5-6: 4'57"

6-7: 4'54"

7-8: 5'04"

8-9: 5'00"

9-10: 5'01"

 

Pour le moment, rien à redire, les choses se passent pour le mieux. Nous sommes en avance sur les temps envisagés mais je me dis que nous allons un peu vite. En tout cas, le parcours est plus agréable que l'an passé. Mis à part deux ou trois faux plats-montants, il ne comporte pas de difficultés. En outre, il emprunte d'autres allées et même si nous connaissons très bien le Bois de Vincennes, nous pouvons dire que nous sommes gâtés.

Nous terminons la 1ère boucle de 7km sous les encouragements de nos amis, notamment Philippe qui a brillamment pris la 12ème place du 7km individuel.

 

Images-2-0831.JPG

Juste avant le km 7 avec le camarade Eric: tout va bien...

 

Au niveau de la tenue d'allure, les km 8 à 10 sont vraiment meilleurs mais comme par hasard, un double point de côté me pourrit la vie au km10. Ceci dit, je le gère plutôt bien.

Avec un passage au km10 en...49'38", j'ai encore 30 secondes d'avance sur mes prévisions...

 

10-15km: 25'26" (5'05"/km, 11.80 kmh)

 

10-11: 5'07"

11-12: 4'59"

12-13: 5'08"

13-14: 4'54"

14-15: 5'15"

 

Pour le moment, les choses sont plutôt bien engagées. Cependant, Eric pense que nous sommes partis trop vite. Notre ami Stéphane nous annonce qu'il ralentit car il a du mal à suivre notre rythme. Pour ma part, ça va encore, je gère tant que possible. Les allures sont convenables mais je profite quand même des ravitaillements pour marcher quelques secondes et boire tranquillement. Le km 14 avec la descente de l'allée Royale fait un bien fou à mes jambes qui commencent à se durcir. Au niveau du souffle, tout va bien mais...je crains que mes jambes se rappellent à mon bon souvenir. Nous repassons devant nos amis Tatiana, Cyrielle, Fatiha et Philippe lors de la fin du second tiers de la course. Autant vous dire que les voir me fait beaucoup de bien.

Je profite du ravitaillement du km 14 pour marcher une nouvelle fois: je commence à être dans le dur.

Je passe au km15 en 1h15'06". 6 secondes de retard, rien n'est perdu mais... je me dis qu'il va falloir être raisonnable sous peine d'exploser.

 

Images-2-0855.JPG

Eric et Bernard au km 14

 

 

15-20km: 25'28" (5'05"/km, 11.78 kmh)

 

15-16: 4'59"

16-17: 5'00"

17-18: 5'15"

18-19: 5'03"

19-20: 5'09"

 

Soyons honnêtes, je suis dans le DUR. Je sais dès lors que passer sous l'1h45 ne sera pas pour aujourd'hui. Je paie mon départ trop rapide où j'ai couru aux sensations et pas à la gestion. Malgré tout, il reste un super challenge: battre mon RP sur la distance et du mieux possible. Alors, je lutte et j'essaie aussi de ne pas m'énerver contre un suceur de roue qui est dans notre sillage depuis fort longtemps (et qui le restera d'ailleurs...). Je me demande si je ne vais pas exploser  comme l'an passé (toutes proportions gardées) et à ce moment , la providence me tombe dessus sous les traits de Salvio, Adrien et Jean-Pierre Giorgi. Salvio dispute la course en mode sortie longue et s'amuse tranquillement. Adrien et Jean-Pierre s'entraînent en vue du marathon de New-York. On pourrait m'accuser de démagogie mais à ce moment, je ressens toute la solidarité des runners. Les trois bougres me maintiennent dans le coup en me motivant et en partageant ma foulée: "Allez, Bernard, il faut tenir, tu n'es pas loin de l'objectif!"
Je suis très touché et malgré le fait que je ne sens plus mes cannes, je m'accroche.... Il faut que je passe sous l'1h46, ce qui validera mon plan estival.

Eric tente de me tirer vers l'avant mais impossible d'aller plus vite, je ne fais que limiter les dégâts.

 

20-21.1km: 5'15" (4'46"/km, 12.57 kmh)

 

Images-2-0889.JPG

Dans l'emballage final: l'impression d'être cloué au sol est trompeuse...

 

Le finish est très favorable car il emprunte l'alllée Royale descendante. Mes jambes sont dures comme du fer mais j'arrive à accélerer. Eric est à vingt secondes devant moi. Le fameux suceur de roue a bien profité de l'aspiration: je dois me débrouiller et envoyer ce que je peux. J'arrive à accélerer et je franchis la ligne d'arrivée en 1h46'04" officiels, 1h45'48" à mon Garmin. Je balance mon bidon d'eau de colère sur le coup car je m'en veux de cette gestion de course grand-guignolesque mais la vérité est tout de même sympathique: j'établis un nouveau record personnel avec 1'19" de moins. Avec 5'00"/km, je touche enfin les 12kmh, pas si mal...

Il y a un an, jour pour jour, je valais...1h58'39". Il faut aussi reconnaître d'où l'on vient...

 

L'après-course: après avoir rapidement dessérré les mâchoires, je retrouve les amis runners.

J'ai le plaisir de vous parler ici d'Aicha.

Lors de ma toute première course des Chasseurs de Temps, Aicha m'avait secouru en me passant sa canette de Red Bull. Nous nous étions retrouvé sur un fameux réseau social et revu quelques fois. Quel bonheur de la retrouver dans un autre contexte sportif! Aicha a disputé le semi en allure marathon: 5'13"/km en 1h50. Bravo à elle et bon courage pour son marathon de Berlin. 

 

Aicha-et-Bernard.jpg

Aicha et Bernard (Crédit photo: Aicha Zerari)

 

Je retrouve mes amis Renaud et Laurent qui ont fièrement bataillé pour atomiser leurs records respectifs. Renaud gagne le duel en 1h33'50" contre 1h33'57". Deux très beaux vainqueurs donc :)

Je n'oublie pas de remercier les amis de la Runnosphère pour leur aide précieuse: ils m'ont convaincu de la possibilité de bien terminer l'épreuve. Je retrouve Tatiana (belle  22ème place sur 88 lors de la Féminine ce matin!), Mia, Hélène, Julien et Eric (plus que prêt pour Berlin), pour un petit pique-nique très cool.

La journée se termine encore mieux qu'elle n'a commencé: un nouvel excellent moment de running!

Commenter cet article

Olivier 07/09/2016 22:44

Belle histoire avec un super happy end ! Ça m'encourage pour mes 2 courses à venir. Je penserai bien à toi, c'est sur, même avec ce décalage de 4 ans.

rohnny 29/09/2012 07:39


Superbe performance, franchement BRAVO, Ta progression sur 1 an est incroyable. Bonne continuation.

Legrosjoggeur 01/10/2012 23:04



Merci, Rohnny.
J'essaie de continuer sur ma lancée!!



Desperate Runner's Wife 27/09/2012 22:04


BRAVO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Quel beau parcours tu as fait!!! Mais où tout cela va-t-il te mener? En tout cas, continue comme ça, tu es vraiment bien parti!!

Legrosjoggeur 27/09/2012 23:18



Merci, Céline!
J'essaie de faire de mon mieux et pour l'instant ça fonctionne. Tant que le plaisir est là...



Sandrunning 26/09/2012 15:05


Encore bravo pour ton record pulvérisé !!


J'étais là aussi sur le parcours des chasseurs de temps et il me semble même qu'on a été pris en photo après la course avec Giao, Jean-Pierre, Salvio et d'autres de la runnosphère !


A bientôt sur une autre course !

Legrosjoggeur 26/09/2012 18:35



Pas de souci, à présent que nous nous connaissons, nous ne nous raterons pas sur ler prochaine évènement commun



Sébastien de Courir à Nantes 24/09/2012 08:33


C'est une superbe progression en 1 ans. Les moins de 1h45 ne seront qu'une formalité la prochaine fois. Bravo à toi. 

Legrosjoggeur 26/09/2012 18:33



Salut, Seb.
Tout va dans le bon sens: à moi d'être patient.
Merci pour tes encouragements



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();