" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


Le bidon Ronhill Running: quand ergonomie rime avec autonomie!

Publié par legrosjoggeur sur 10 Avril 2012, 17:26pm

Catégories : #Matériel et nutrition sportive

Pendant ma courte pause post-semi de Paris, je prends autant le temps de la réflexion sur mes capacités physiques que sur les questions logistiques. Ce dernier point me chiffonne car je n'ai pas encore trouvé la solution au niveau de l'hydratation.

La ceinture porte-bidons? Bof! La petite bouteille de 50 cl style Evian ou Vittel? Pas terrible. Partir sans rien et attraper un gobelet ou une bouteille au ravito? Pas mieux.
Je me renseigne autour de moi et la lumière vient de Jérôme, un ami nordiste online qui me conseille un produit un peu OVNI: le bidon Ronhill Running. Ce produit est vendu par l'enseigne Décathlon, très populaire, eu égard à l'excellent rapport qualité-prix de ses produits. Jérôme me vante la légèreté du produit et également le fait qu'il ne perturbe en rien le geste de course. Je me renseigne et au vu du prix du produit (1.90€ pour le version 270 ml) , je ne perdrais rien à essayer.

 

 

Bidon-Ronhill-.jpg

Le bidon Ronhill 270ml

 

 

Le produit a un look particulier. Sa forme en donut ovale permet de le saisir facilement (à moins d'avoir des pattes d'ours...). A côté de ça, rien de folichon, le bidon est 100% polyethylene, blanc et possède un bouchon dévissable.
Que de sobriété, mais vu le prix...
Selon Décathlon, le concept est de "porter votre boisson dans votre main"... Chiche, mettons le produit à l'épreuve.

Une ergonomie remarquable

 

J'ai commencé à tester le bidon 270 ml lors d'une sortie longue de 1h45 (18km), un dimanche matin. Il faisait un temps très convenable et j'aurai pu me contenter des fontaines disséminées ça et là mais pourquoi se retenir?
Dès mes premières foulées, je constate une sensation étrange: le bidon se fait oublier... La prise est intuitive, comme vous aviez toujours couru avec ce bidon. Proprement stupéfiant!

Le geste du bras n'est nullement altéré, bien au contraire. Du coup, aucun problème de déplacement, ni d'équilibre.
Le bouchon s'ouvre simplement avec la main opposée, bref, du très simple et efficace.
Lors de mes deux dernières courses, le bidon s'est tout autant fait oublier (sauf quand il s'agissait de boire, CQFD) même à vitesse soutenue. De la belle ouvrage, que l'on soit droitier ou gaucher.

 

Humarathon 1

Aucunement géné que ça soit main gauche...

 

 

Une autonomie très satisfaisante

 

Quand l'on vise un chrono, il est souhaitable de perdre le moins de temps possible aux ravitaillements. Là dessus, mon expérience personnelle est édifiante: aucun arrêt que ça soit sur 10km (pas illogique) que sur semi-marathon (là, déjà plus surprenant). Le bidon offre la possibilité de s'hydrater comme il le faut. Ayant choisi de boire quelques gorgées tous les deux kilomètres, je ne me suis nullement retrouvé en difficulté que ce soit lors de la Pisciacaise ou alors lors de l'Humarathon. Sur cette dernière épreuve, je n'ai vidé mon bidon qu'au 18ème kilomètre: très convenable,non?

Tout est question de stratégie mais si vous consommez beaucoup d'eau , ce format de bidon peut vous permettre de sauter quelques ravitos au pire et donc d'éviter la foire à la bouteille et les bousculades. Un véritable luxe sur des épreuves drainant une forte densité de coureurs.

J'ai fini l'Humarathon sans aucune déshydratation. Nous verrons quand il fera plus chaud, il est probable que je boive plus mais alors il suffira de remplir le bidon un peu plus tôt sur un ravtito pour une perte de temps finalement minime.

 

 

Humarathon 2

...ou main droite!

 

Conclusion

 

Je ne vais pas tergiverser: ce bidon est (à mon avis) excellentissime. Il ne gêne en rien le geste de course et tient vraiment la route. Pas de souci de fuite, le bouchon tient le coup et vous ne vous retrouverez pas les doigts collés par de la boisson énergisante ou trempés d'eau plate. La version 500ml offre des perspectives intéressantes pour la distance reine (marathon) mais là, les arrêts étant le bienvenu, je m'abstiendrais.

Le rapport qualité-prix extrêmement avantageux achèvera peut-être de vous convaincre.
A 1.99€ (3.90€ en version 500ml), cela vaut vraiment au moins la peine de l'essayer.

Pour ma part, l'essai a été brillamment transformé!

 

Ergonomie: A (fabuleux)

Autonomie: B+ (à confirmer lors de températures plus chaudes)

Rapport qualité-prix: A+ (le prix est presque indécent, tant mieux pour notre porte-monnaie)

 

Bidon Ronhill Running

 

Contenance: 270ml

100% polyethylene

Prix de vente conseillé en magasin :1.99€

En vente chez Décathlon

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();