" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


#63. Le 10 km du Vredesloop Den Haag: et la barrière tomba.

Publié par Le Gros Joggeur sur 21 Septembre 2015, 11:41am

Catégories : #Mes courses

#63. Le 10 km du Vredesloop Den Haag: et la barrière tomba.

J'avais tellement apprécié l'atmosphère et l'organisation du Marathon de Rotterdam que je m'étais promis de revenir courir aux Pays-Bas. Ayant pris connaissance de l'existence d'une course de 10km du côté de la Haye (Den Haag), j'en touche deux mots à mes amis Brigitte et Wilko. L'affaire est conclue et je m'inscris donc au...Vredesloop Den Haag dès le mois de mai dernier!

Mais que se cache derrière ce nom?

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Du 18 au 21 septembre 2015 , la cité de La Haye sera placée sous le signe de la deuxième édition du Festival Just Peace.

Ce festival international dure 4 jours, du vendredi 18 au lundi 21 septembre 2015 avec entre autres:

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Programmé pour le samedi 19 septembre, le Vredesloop (course pour la Paix) propose quatre courses dont le 10km pour lequel je me suis inscrit. C'est une course populaire qui mélange tous les niveaux...sauf l'élite car les deux premières éditions se sont gagnées en 34 minutes chez les hommes.  Je m'entraîne donc sérieusement cet été et j'arrive en bonne forme à quelques jours de l'épreuve avec notamment, une séance de 3*2000m qui me laisse espérer un chrono autour de 40', voire...Le départ aura lieu à 14h.

D'une manière où d'une autre, le week-end s'annonce sympa chez la famille Voordouw. Après un voyage presque sans histoires, nous nous faisons une super pasta-party le vendredi (veille de course). Comme pour le marathon de Rotterdam, je suis ultra décontracté, juste heureux d'être là. Les 35 minutes de réveil musculaire que j'effectue en compagnie de Brigitte (qui m'accompagne à vélo) confirment mes bonnes dispositions.

 

L'avant-course


Le lendemain matin, je pars chercher mon dossard avec Brigitte...à vélo: Une vraie première! L'ambiance est déjà très bonne sur le village de la course, située sur le Groot Hertoginnelaan, véritable Champs-Elysées de Den Haag, avec un nombre important de consulats ou d'ambassades. Après un bref retour à la maison, nous partons avec Wilko sur le lieu de départ. Une franche accolade, je prends congé de mes amis et pars m'échauffer sans m'éloigner de l'accès au sas de départ.

Oui, vous avez bien lu, LE sas de départ car il n'y a pas de sas préférentiel et n'importe qui peut se mettre sur la ligne de départ. Avec 3000 coureurs attendus, il ne va pas falloir traîner si je ne veux pas avoir à slalomer. Revers de la médaille, je vais partir totalement froid mais tant pis... Les Néerlandais sont ponctuels et le départ est effectivement donné à 14h!

 

Le parcours

 

Parcours des 10km du Vredesloop Den Haag

Parcours des 10km du Vredesloop Den Haag

Le parcours de ce 10km est plutôt mixte entre zones résidentielles, petits bois et quelques grandes artères. En tous cas, c'est une belle mise en valeur du patrimoine de la ville car nous passeront devant quelques monuments significatifs tels le Vredespaleis, le VN Vlaggenparade (Parade des drapeaux des Nations-Unies), le Joëgoslavie Tribunaal (Tribunal pour l'ex-Yougoslavie), l'Indisch Monument (Mémorial des Indes Néerlandaises). Le parcours ne comporte pas de difficultés mises à part quelques relances mais rien de bien méchant. Les ravitos sont placés aux km 3.5 et 7.5. Avec 17m de dénivelé positif, c'est jouable.

 

Les conditions météo sont excellentes: il fait soleil et 16°C. Le vent est raisonnable (13 km/h Nord) tout comme l'humidité (72%). Tout cela me met dans de bonnes dispositions pour  atteindre mon objectif: battre mon record personnel établi lors de la Course du Château (40'09") et surtout passer sous la barre symbolique des 40'. Je signe de suite pour 39'55"!!

 

La course

 

 

#63. Le 10 km du Vredesloop Den Haag: et la barrière tomba.

Départ-km5: Un départ parfait

 

Le départ se passe plutôt bien. Finalement, la bousculade que je craignais n'a pas eu lieu. Nous contournons le Vredespaleis (vraiment imposant) avant de partir sur la zone plus boisée de Den Haag. En terme d'allure, je suis parfait (km1: 3'56") mais le départ a froid me désoriente un peu. J'ai le plaisir de voir Brigitte au km1.5 (intersection Jacob Catslaan/Scheveningseweg) qui m'envoie des encouragements bienvenus (voir vidéo)

 

Le Vredespaleis (km1, Km5 et km9)

Le Vredespaleis (km1, Km5 et km9)

Vidéo de mon passage au Km1,5 (Crédit vidéo: Brigitte Voordouw)

Arrivé dans le Scheveningse Bosjes, je souris tant cet endroit me rappelle le Bois de Vincennes, mon terrain de jeu favori. La longue ligne droite du Scheveningsweg donne l'occasion à Janna, la seconde féminine, de me doubler facilement. A ce moment, je me dis que cette fille portant des chaussettes montantes roses va faire un sacré score, d'autant plus que je ne lambine pas vraiment (km2: 3'56"). Je commence à être enfin à mon aise et je décide de maintenir l'allure.

Le passage sur la Professor B.M. Teldersweg est spécial. Notre voie est neutralisée mais en face, la circulation est autorisée et les automobilistes nous encouragent. Toujours aussi régulier (km 3: 3'54"), je me sers du gobelet d'eau tendu par une bénévole pour me mouiller le crâne et les bras. 

Le parcours devient plus favorable avec des faux-plats descendants. Les pavès hollandais n'ont rien à voir avec ceux du Paris-Roubaix cycliste et ne sont pas désagréables Il y a bien quelques virages mais rien de mortel. Nous zigzaguons un peu entre la chaussée et les trottoirs mais je reste bien concentré. L'horloge placée à mi-course indique 19'50" (nouveau record sur 5km) lors de mon passage et même si je ne dors pas, je ne suis pas dans le rouge...et les encouragements de Brigitte font toujours autant de bien!

 

 

Passage de la tête de course jusqu'au 60ème participant. Il y a de l'écart...(Crédit vidéo: Brigitte Voordouw)

Km5-8: Toujours dans l'allure

 

 

#63. Le 10 km du Vredesloop Den Haag: et la barrière tomba.

Nous quittons la zone boisée pour une zone pavillonnaire comportant des petits faux-plats montants et quelques relances. Bien que cela ne soit pas particulièrement agréable, je maintiens le cap (km6: 3'55"). Je sais que j'arrive au moment-clé du 10km, situé des kilomètres 6 à 8. La Parade des 200 drapeaux (!!) des Nations-Unies située sur la Johan de Witlaan me voit rattraper Janna qui semble nettement marquer le pas. Je la double en l'encourageant (elle finira seconde féminine en 40'09", beau chrono).

La fameuse parade des drapeaux, le Tribunal pour l'ex-Yougoslavie et le monument des Indes NéerlandaisesLa fameuse parade des drapeaux, le Tribunal pour l'ex-Yougoslavie et le monument des Indes Néerlandaises
La fameuse parade des drapeaux, le Tribunal pour l'ex-Yougoslavie et le monument des Indes Néerlandaises

La fameuse parade des drapeaux, le Tribunal pour l'ex-Yougoslavie et le monument des Indes Néerlandaises

Cette partie du parcours est spéciale à plus d'un titre. Cette longue ligne droite est en faux-plat montant. Bon, ce n'est pas non plus le Tourmalet mais à ce moment de la course, toute petite montée est désagréable. De plus, le vent de face se manifeste mais pas le choix, il faut tenir coûte que coûte. Plus que concentré, je perds très peu de temps (km7: 4'01"). Je commence à ventiler mais je ne suis pas en difficulté non plus. Regagnant le Bois, je profite encore une fois du ravito pour ne pas boire (héhé) et m'asperger d'eau. Au km8, mon chronomètre indique 31'47". Je commence à être dans l'orange foncé (allez...rouge clair) mais je sens le grand bonheur à portée de chaussures. Les prochains 2000m s'annoncent passionnants.

 

Km9-Arrivée: Quatre ans d'entraînement récompensés.

 


 

#63. Le 10 km du Vredesloop Den Haag: et la barrière tomba.

Alléché par la perspective de ce petit Graal (i.e.: entrer dans les 39 minutes), je ne lâche absolument rien. Un faux-plat montant? Quelques relances? Non, je ne négocie pas. Après le Bankaplein Rotonde, les nombreux ralentisseurs disséminés sur le Riouwstraat me cassent un peu les jambes mais c'est la même chose pour tout le monde. Donc, on fonce (enfin, tout est relatif...)

Le Bankaplein Rotonde

Le Bankaplein Rotonde

A moins d'une immense défaillance (passage au km9 en 35'46"), je touche au but. Malgré l'effort, ma posture reste bien droite et je ne subis absoluement pas l'effort. Merci à la PPG pratiquée presque tous les jours! Arrivé sur le Carnegielaan, à 300 mètres de l'arrivée, j'entends les encouragements de Brigitte qui me pousse et même si je ne la regarde pas, je n'en pense pas moins!

A 300m de l'arrivée sur le Carnegielaan

A 300m du but (Crédit photo: Wilko Voordouw)

A 300m du but (Crédit photo: Wilko Voordouw)

Je commence à sprinter et mon arrivée sur le Groot Hertoginnelaan est certainement à ranger dans mes plus grands moments de sport. Je coupe la ligne en 39'32" (39'37" officiels) en criant ma joie les bras levés. Je termine ainsi...47ème sur 3169 participants.

Les endorphines jouent à fond et je ne ressens...aucune fatigue! Tant et si bien que je souris à pleines dents et tape dans les mains de bénévoles hilares. Après avoir reçu ma médaille, je rejoins Brigitte et Wilko dans la joie que vous pouvez imaginer. Ayant souscrit à l'option "gravure de médaille", je récupère celle-ci ornée du précieux chrono: le coup est parfait.
 

Décidément, les Pays-Bas me réussissent...D'autres courses y sont à prévoir. Mais en attendant, je pars en préparation spécifique semi-marathon!

 

 

Mes chaussures dédicacées en mémoire à ma mère, que j'ai porté lors de cette course.

Mes chaussures dédicacées en mémoire à ma mère, que j'ai porté lors de cette course.

Je dédie tout naturellement ce récit et ce chrono à mes parents.

Merci:

- à Brigitte et Wilko pour cet excellent week-end et les discussions interminables sur TOUS les sujets.

- à Sandrine (attention à ton RP sur semi), Stéphane, Jean-Philippe, Renaud, Olivier en particulier. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anthony 22/10/2015 00:10

Très passionnant ton parcours! Bravo pour cette motivation sans faille, une belle progression! un 10km sous les 40' demande déjà beaucoup d'entrainement et fait de toi à très bon coureur! prochaine étape 38?????

Le Gros Joggeur 26/10/2015 09:13

Merci, Anthony! 38 minutes c'est très très loin...il faudra déjà confirmer les 39'30"...

Chris J. 21/10/2015 03:48

Salut ben je suis rentré en Martinique finalement et je me suis inscrit dans un club.
La je suis un petit prgramme pour l'instant. Donc j'espère progresser réellement avec ce que j'ai acquis en France.

Chris J. 26/10/2015 04:41

Oui sans souci. je te tiendrai au courant !

Le Gros Joggeur 21/10/2015 20:08

Excellente idée. Le meilleur est à venir pour toi. Tiens moi au courant

Chris J. 11/10/2015 22:27

Salut C'est Chris. (Course du château de Vincennes) Content de voir que t'as pu franchir la barre des 40 min. Félicitations

Le Gros Joggeur 12/10/2015 17:57

Salut, Chris et merci!
Où en es-tu de ton côté?

Franck L 10/10/2015 21:33

Je ne sais pas si la lecture de ce récit m'a inspiré, mais il se trouve que la course qui a suivi cette lecture, je suis moi aussi passé sous les 40' pour la 1ère fois. Je vois ta belle progression et ton investissement comme un exemple à suivre. Bravo !
http://www.kikourou.net/recits/recit-17897-odyssea_-_10_km-2015-par-vendjy.html

Le Gros Joggeur 11/10/2015 14:00

Bravo, Franck et félicitations pour ce beau chrono...surtout à Odyssea :)

MrTranquille 06/10/2015 10:50

Je n'ai qu'un mot à te dire : Bravo!
Je suis ton parcours, en mode discret, et franchement, il me sert d'exemple.
MrTranquille

Le Gros Joggeur 06/10/2015 11:10

Salut l'ami. Tout simplement merci. Le chemin est long et il y a encore beaucoup de travail

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();