" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


10km de Courir pour le Plaisir 2013: mission accomplie!

Publié par Legrosjoggeur sur 15 Décembre 2013, 17:08pm

Catégories : #Mes courses

10km de Courir pour le Plaisir 2013: mission accomplie!

Après avoir franchi la barre des 43 minutes les 10km du Marathon de la Rochelle, je sais pertinemment que la chasse au chrono vient de se terminer et je prends une bonne semaine de repos. Je reprends ensuite l'entraînement de manière paisible avec au mieux quelques séances en endurance active mais bien entendu le nerf de la guerre reste le "pain blanc du coureur": l'endurance fondamentale

Cependant et bien que j'ai déjà épinglé 18 dossards cette année, je vais remettre cela une dernière fois en 2013, lors d'une course qui me tient à coeur: la Course pour le Plaisir organisée dans le Bois de Vincennes par mon ami Benoît César. L'an passé, je m'y étais arraché pour réaliser mon premier chrono sous les 45 minutes (44'50"). Ce coup-ci, j'aurai le plaisir de rendre ce que j'ai reçu en servant de lièvre à mon ami néerlandais Cornelis, dit Coen. Ce gaillard de 1.90m a écrabouillé son record sur semi à Boulogne-Billancourt en 1h39'20". A cette occasion, il a couru les 10 derniers kilomètres en 45'30". Ne cherchez plus, l'objectif sera donc de descendre sous les 45 minutes!

Il faut respecter tout objectif et tout chrono: afin d'être prêt, je réalise donc le mardi précédant la course une séance de 3*2000m au seuil (4'28"/km).Les feux étant au vert, je lorgne avec confiance sur ce dimanche 15 décembre.

L'avant-course est ultraclassique. Je n'ai certes pas de pression mais je fais le moins d'efforts possible afin d'être bien en cannes pour aider mon partenaire.

Le dimanche matin, j'arrive donc à 9h10 sur l'allée Royale. Il y a déjà beaucoup de monde. Les marcheurs en décousent avec l'épreuve de marche nordique débutée à 8h30.

Je retrouve nombre d'habitués des lieux tels les licenciés de Courir Pour le Plaisir (Claudine, Sebastian, João-Paulo entre autres) ainsi que Mia, Tatiana, Fatiha, Pierrot ou encore Renaud, venu encourager son fils qui fera la course des enfants. Je retrouve aussi ce grand fou de Franck, toujours affamé de performance.
Coen me rejoint et nous allons nous échauffer en allant reconnaître le premier kilomètre du parcours qui est le même que l'an passé...avec juste 10 mètres de bitume! 

Parcours de la Course pour le Plaisir

Parcours de la Course pour le Plaisir

Les conditions


Température: 7°C, 70% d'humidité, vent de SSE 8km/h. Autant dire que les conditions météo sont parfaites. En revanche, la pluie tombée ces deux derniers jours à rendu les allées du Bois glissantes voire boueuses à certains endroits. Par rapport à l'an passé, je ne serais pas dépaysé et il faudra faire très attention. Pour l'occasion, je chausserai mes Saucony Xodus 3.0. Pas vraiment des racer mais au vu de l'adhérence quasi-inexistante du sol (le sol stabilisé prenant le relais de la boue venant à la suite des feuilles mortes...), autant la jouer "safe".

 

La course:

 

La stratégie est la plus simple de toutes: tenir une allure autour des 4'30"/km jusqu'au km8 et ensuite, à l'abordage! Je soumets à Coen l'idée de partir  dès le 7ème kilomètre s'il s'en sent capable. Nous verrons bien. 
Temps de passage espérés: Km 1: 4'35" Km5 :22'30" Km 9: 40'30".

A 10h15, le départ est donné!

Km1: Le bazar

 

Les premiers hectomètres sont parmi les pires que j'ai jamais couru. Comme toujours, des runners n'ayant clairement pas le niveau de la tête de course gênent les avions de chasse et nous devons zigzaguer afin de trouver notre allure de croisière. Je distingue à quelques mètres devant nous la tête chenue de l'immense Pierrot parti comme une flèche (4'15"/km à ce moment précis)...à juste titre car au bout de l'allée Royale, un véritable goulot d'étranglement nous attend. En effet, le passage devient très étroit mais nous nous en tirons plutôt bien. L'écrémage est assez vite fait et finalement, nous passons le premier kilomètre sans encombre en 4'33". C'est du bon!

Km 2-5: Sages dans la boue

 

L'état de l'Avenue des Tribunes me donne pleinement raison sur le choix de mes chaussures du jour. Sans être digne d'un trail, le terrain est plutôt limite. Dans ce cas-là, je reste sage et je regarde surtout où je mets les pieds. Autre facteur très spécial: mis à part aux km1, 5 et 9, le parcours n'est pas borné kilométriquement. J'ai donc un double challenge: mener mon partenaire à la victoire (i.e: améliorer sensiblement son RP) et rester régulier au maximum. Dans ce cas, quelques coups d'oeil à mon chrono ne seront pas de trop. Je m'enquiers régulièrement de la santé de Coen, qui semble aussi tranquille que moi, tout va bien. 

Deux kilomètres plus tard (un peu avant le km4), nous abordons une fameuse relance en épingle à cheveux qui nous voit passer dans l'herbe sur la Route Saint-Hubert. A ce moment précis, je pense à voix haute: "ça resemble drôlement à un cross!" C'est à ce moment qu'une runneuse blonde, probablement une VF1 (voir photo), nous dépasse en souriant, nous en reparlerons...
Nous commençons ensuite à dépasser des concurrents partis trop vite et nous abordons l'Allée Royale. Une façon de récupérer car c'est un faux-plat descendant. Encouragés par nos amis et les bénévoles, nous passons à mi-course en 22'20", sans être entamés. Nous aurons donc réalisé les km2 à 5 en 17'45", soit 4'26"/km. Si nous maintenons l'allure, c'est GOAL mais soyons prudents...

 

Photo du haut: avec Coen à ma droite en toute sérénité et Pierrot nous suivant de près au fond (peu avant la mi-course) . Photo du bas: la fameuse VF1 en rose... (Photos: Fatiha Hadad)
Photo du haut: avec Coen à ma droite en toute sérénité et Pierrot nous suivant de près au fond (peu avant la mi-course) . Photo du bas: la fameuse VF1 en rose... (Photos: Fatiha Hadad)

Photo du haut: avec Coen à ma droite en toute sérénité et Pierrot nous suivant de près au fond (peu avant la mi-course) . Photo du bas: la fameuse VF1 en rose... (Photos: Fatiha Hadad)

Km 6-8: It's getting tough! (As Coen said)

 

Nous avons descendu l'Allée Royale...il s'agira de la remonter correctement. Notre runneuse blonde est toujours devant nous et encore mieux: quand nous nous portons à sa hauteur , sans accélérer de manière brutale, la dame appuie sur l'accélérateur  pour se mettre bien devant nous! La blague est savoureuse mais je ne me laisse pas avoir et je reste sagement à notre allure. Nous regagnons la fameuse allée des Tribunes qui est passablement labourée mais nous avançons bien. Personnellement, je me sens bien en cannes mais je fais attention à ne pas faire n'importe quoi car, comme je le dit à Coen, c'est ici que nous pouvons perdre la course (km 7.5 environ). Il m'avouera même que ça devient dur mais il ne lâche rien...tout comme cette VF1 qui fait la course avec (contre?) nous. Un petit coup d'oeil à ma montre m'indique le km8 et là, fini de jouer!!!

 

Km9-10: En route pour la victoire 

 

En abordant l'Allée des Quatre Carrefours, nous pataugeons toujours sur un sol incertain au contraire de l'issue de la course. A moins d'un phénoménal coup de mou, nous allons gagner et passer sous les 45'. Nous n'allons pas nous contenter d'un 44'59" mais chercher le meilleur chrono possible. Le coup de mou de Coen au km7 est derrière nous et nous accélérons. A ma très grande satisfaction intérieure, nous décrochons définitivement cette pénible VF1 qui explose même dans les grandes largeurs! A ce moment de la course, nous remontons énormément de runners en souffrance qui auront du mal à terminer sereinement. Sur la route Saint-Hubert, Coen grimace un peu: "Bernard, pars tout seul devant si tu veux!" Ma réponse fuse:" Tu rigoles?! Nous allons même nous relayer!" 

Nous passons au km9 en 40'17" (km 6-9 parcourus en 17'53", soit 4'28"/km...) et là, nous faisons un véritable festival en descendant l'allée Royale. Coen accélère très sérieusement à 400 mètres du but. Il prend trois mètres d'avance et je lui rend la pareille sur un relais bien appuyé. L'affaire est dans le sac et je le laisse tranquillement passer devant moi à 50 mètres du but. Avec ce dernier kilomètre couru en 4'11" c'est GOAL: 44'27" pour lui et 44'28" pour moi avec un negative split!

 

A 300 mètres du but, un relais bien appuyé pour faire gagner Coen (Photo: Fatiha Hadad)

A 300 mètres du but, un relais bien appuyé pour faire gagner Coen (Photo: Fatiha Hadad)

Notre ami batave a deux qualités certaines, il court bien et...il est modeste. S'il est tout sourire après la course bien normal), il n'en rajoute pas mais je devine son bonheur intérieur. A mon avis, ses prochains 10km risquent de faire très mal car le revêtement sera bien meilleur!

Pour ma part, ma 19ème et dernière course de l'année 2013 est comme la cerise sur un bon gâteau sportif avec un bon signe du destin: j'ai été piloté et je suis devenu pilote. Ce fut un immense plaisir et je compte bien remettre cela en 2014.
 

 

Commenter cet article

Rohnny 20/12/2013 21:39

Bravo à toi et a Coen pour cette belle course. Dommage que je ne t'ai pas a mes cotés demain pour ma corrida, j'aimerai atteindre mon but et passer sous les 55 minutes/10km...

Daddy The Beat 19/12/2013 10:47

La générosité, c'est ça aussi la course à pied ! Il y a tellement de compets dans l'année qu'on devrait tous consacrer quelques courses aux autres. Puis, ça reste de très bonnes répétitions !
En tout cas, ce que j'aime le plus dans tes CR, ce sont tes maillots !

Legrosjoggeur 19/12/2013 17:52

Ah ces maillots...Je compte en acheter deux autres, Daddy.
Et je vais effectivement réserver un plus grand "créneau" pour ces "courses coup de main" :)

Julien92 16/12/2013 12:15

Bravo pour cette dernière et très belle gestion de course ou plutôt de lièvre de course ! Merci de nous faire partager tes récits de course et ton expérience qui permettent de faire progresser les autres runners comme moi !
Bonne fin d'année !

Legrosjoggeur 19/12/2013 17:51

Le plaisir de courir et d'écrire, Julien ;)

olipucci 16/12/2013 07:28

Super sympa de se mettre a dispo d'un ami, tu assures et tu as gérer pour lui faire faire - de 45, bien joué. Bravo aussi a Coen!

Legrosjoggeur 19/12/2013 17:50

Merci, Olipucci:
Coen a été très très bon ;)

fire rasta 16/12/2013 05:50

descendre sous les 45min sans forcer...surtout pour aider un ami à battre son record ....
ça c'est la classe!
ça conclut l'année en beauté .
bon repos et à bientôt

Legrosjoggeur 19/12/2013 17:50

Moins de 45', c'est un chrono très spécial pour moi et j'ai vraiment apprécié cette course qui conclut l'année de la meilleure manière. A bientôt, Rasta ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();