" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chroniques du GROS joggeur

Les chroniques du GROS joggeur

Bienvenue sur ce blog dédié à ma pratique de la course à pied. Courant entre 70 et 80 kilomètres par semaine, je vous raconte ici mes courses, mes préparations et ma vie de coureur. Bonne lecture!


Le Semi de Boulogne 2013: Trois en un!

Publié par Legrosjoggeur sur 18 Novembre 2013, 19:51pm

Catégories : #Mes courses

Le Semi de Boulogne 2013: Trois en un!

Cinq semaines après de surprenants 20km de Paris, le plat de résistance de cette fin d'année 2013 arrive enfin avec le Semi de Boulogne-Billancourt. Cette épreuve qui sera ma...17ème (!!) course de l'année est pour moi l'occasion de taper fort, autrement dit réaliser le meilleur chrono possible.
L'an passé, j'avais servi de lièvre à Mélanie avec bonheur et ce coup-ci, je dispute la course pour moi.

Deux semaines avant la course, tout va bien. A vrai dire, je n'ai jamais été dans une telle forme. Mes footings en Endurance Fondamentale sont réalisés autour de ...11 km/h et je sens que j'ai franchi un palier. Cependant, je n'ai pas pris de repos depuis le semi de Lille et ce qui devait arriver arriva: dès le premier coup de froid, je tombe malade à une semaine de l'échéance. Dans mon malheur, j'ai tout de même le temps de récupérer et une séance d'allure réalisée à 4 jours du Semi me rassure: même si je ne suis pas entièrement à 100%, j'irai à la chasse aux 96 minutes.

 

L'avant-course

 

La nuit précédant la course est plutôt moyenne mais étant à peu près guéri, je ne me formalise pas là-dessus. Réveillé à 6h15, je prends un bon petit déjeuner et je rejoins ensuite mon ami Christophe pour effectuer le trajet ensemble. Pas de souci, je suis assez détendu même si quelques douleurs aux cuisses m'interpellent. Nous avons le plaisir de rencontrer dans le métro les jumeaux Adrien et Baptiste qui participeront également à la course. Ensuite, nous arrivons au gymnase Paul-Bert vers 9h00 et je descends directement poser mon sac aux consignes (toujours très bien organisées, il faut le souligner).

Je retrouve au gymnase, Cyrielle, Fatiha ainsi que les amis runners Pathé, Pierre S., Julien, Coen, Jean-Pierre et Stanley. Alors arrive l'ami José Azede, le vidéaste officile de France des Iles. Pour info, José fut le vainqueur de la toute première édition de cette course 1h08' en 1997!!) Vers 9h20, nous sortons nous échauffer et c'est vraiment nécessaire: il ne fait que 4°C!! Cependant, l'impression de froid est très relative, voire très supportable. J'ai le plaisir de croiser deux lecteurs du blog , Julien et David, avec lesquels je devise sur les objectifs de la course. Tout le monde semble au taquet!


A 9h40, nous allons rejoindre nos sas respectifs (pour ma part, le sas avec un objectif compris entre 1h25 et 1h40). Il y a beaucoup de monde à notre niveau et il faut parier sur un départ bien encombré...

A 10h00, le départ est donné pour mon dernier objectif de l'année. Nous sommes près de 6000 participants...

 

Le parcours

 

Rien de changé par rapport à l'an passé. Le parcours est roulant mais les toboggans de fin de course (quais de Seine) sont plutôt cassants et doivent être pris au sérieux. N'oublions pas de mentionner également la côte de Longchamp au km10 qui suivra un faux-plat montant face à l'hippodrome.
Rien de mortel mais attention...

 

Parcours du Semi de Boulogne-Billancourt

Parcours du Semi de Boulogne-Billancourt

La course

Les choses sont claires: ayant comme objectif de réaliser moins de 1h37, j'opte pour une allure de course comprise entre 4'32'' et 4'35''/km. Charge à moi de bien gérer les faux plats montants et descendants en adaptant les allures au « relief » et également à mes sensations. Théoriquement, je dois passer au km15 en 1h09 et ensuite, tenir. Pour le début de course, je serai en compagnie de Pathé et de Pierre S., mais chacun est libre de faire ce qu'il veut (et peut).

 

Un très bon départ (0-5km)

 

Malgré la foule, je trouve très rapidement la bonne allure. Nous sommes très nombreux mais les runners se comportent plutôt correctement. Avec un premier kilo bouclé en 4'40'', je suis bien dans le coup. J'arrive à hauteur de mon ami Pierrot, parti sur un objectif de 1h40, qui lui va bien. Ce véritable métronome (qui finira en 1h39'25'', bravo à lui!) me souhaite de péter le chrono. De la part de la première personne avec laquelle j'ai partagé des séances, cela vaut de l'or...  

Le Semi de Boulogne 2013: Trois en un!

L'impression de fraîcheur disparaît petit à petit et du coup, les manchettes et gants que je portais au départ ...finiront la course dans mes poches!
Au bout du Boulevard de la République, nous tournons sur les Quais de Seine pour la partie la plus moche du parcours mais nous ne sommes pas là pour observer le paysage...
Les choses commencent à se décanter et nous avons enfin la place de courir. Les intervalles s'enchaînent bien (km 2 à 5 courus entre 4'29'' et 4'35''). Du coup, je passe au km5 en 22'48'', sans l'impression de forcer, tout baigne comme me le dit Gérard Martin, posté à cet endroit pour nous encourager.

 

Toujours dans le ton (6-10km)

 

Le premier ravito ne pose pas de problème et en plus, l'eau n'est pas trop froide, donc pas de souci pour nos estomacs fragiles.

En très grande forme, Pierre S. décide de décoller (à juste raison: il finira en 1h34'15", nouveau RP)
Je reste donc avec Pathé pour un bon moment. Nous avons de la chance car les quais ne sont pas balayés par le vent. Du coup, nous restons très réguliers (km 6 et 7 courus en 4'34'' et 4'29''). Quelques runners manifestement partis trop vite sont déjà en souffrance et certains marchent: j'ai toujours du mal à m'habituer à ces images...

Le Semi de Boulogne 2013: Trois en un!

A présent, nous sommes en bordure du Bois de Boulogne et le cadre devient plus agréable. Nous sommes encouragés par les cyclistes du dimanche déboulant à allure raisonnable sur la Route de Sèvres à Neuilly. Toujours dans le ton, nous arrivons à la première difficulté du parcours: la côte de Longchamp. Comme prévu, nous restons sages (km 10: 4'41''). Je suis épaté par certains runners ne modifiant pas leur allure à cet endroit de la course mais chacun ses soucis. Avec un passage au km10 en 45'41'', je suis dans les temps pour réaliser mon objectif.

 

Ce qui est pris n'est plus à prendre (Km 11-15)

 

Après un ravito une nouvelle fois sans histoires, je gère toujours mon allure car la montée n'est pas terminée (km 11: 4'45''). Les choses deviennent plus faciles ensuite sur l'avenue de Saint-Cloud, beaucoup plus roulante mais je ne m'emballe pas: la course n'a pas encore commencé. Cette portion de parcours est vraiment favorable et j'en profite. Ce que ne pourra pas faire cette concurrente féminine (ayant un dossard élite) qui semble attendre les secours...

Le Semi de Boulogne 2013: Trois en un!

L'allée de la Reine Marguerite descend très fortement mais je gère encore mon effort sans forcer. D'autres runners dévalent la pente comme des fous mais je les rattrape sur le plat, comme quoi...

Après cette portion très favorable et agréable à voir, nous retrouvons les tristes quais de Seine. Au 15ème kilomètre, je passe en 1h08'37'' et j'écrabouille mon RP sur la distance (47 secondes de mieux que mon passage au km15 lors des 20km de Paris). Mais je reste concentré...à juste titre.

Des toboggans qui n'ont pas leur place dans les jardins d'enfants...(km 16-20)

 

Là encore, le ravito ne pose pas de souci. Ma foulée reste bonne et régulière tout comme mes temps kilométriques mais...je rentre progressivement dans le dur. Mes cuisses se raidissent et je sens bien que je ne peux plus accélérer, contrairement à Pathé qui prend congé (très poliment) et part réaliser un très bon chrono. Pour ma part, la course commence... Je sais que je vais devoir serrer les dents surtout avec les km 17 à 18, truffés de ces tunnels casse-pattes. De plus, mon pic de forme du mois d'octobre semble être derrière moi...Le premier est négocié très sagement (mais comment pourrait-il en être autrement...?). Un runner arrive à ma hauteur en me conseillant de me méfier de la prochaine difficulté à venir, merci à lui...

Bernard au km 19. Cannes en feu mais visage souriant...(Crédit photo: Fatiha Hadad)

Bernard au km 19. Cannes en feu mais visage souriant...(Crédit photo: Fatiha Hadad)

Ce double toboggan situé sur le Quai Georges Gorse me casse littéralement les jambes. Je me retrouve dans le dur et mon corps se met en mode résistance. Je gère une nouvelle fois au mieux avec un km19 très lent (4'43"). Après avoir quitté les quais, nous rentrons dans le centre-ville de Boulogne par l'avenue de la République. Hé bien, c'est le moment de TOUT DONNER. Les 96 minutes seront à ce prix!!

Le Semi de Boulogne 2013: Trois en un!

Des ressources inattendues (20km-arrivée)

Le Semi de Boulogne 2013: Trois en un!

Bien que j'aie perdu du temps sur les quais, je passe tout de même en 1h31'56'' aux 20km soit 15 secondes de mieux qu'aux 20km de Paris! Le dernier kilomètre du Semi est en faux-plat montant mais tant pis, je donne tout ce qu'il me reste et...malgré mon immense fatigue musculaire, j'arrive à accélérer. Tout en grimaçant, je termine en trombe en explosant un runner ayant voulu disputer le sprint avec moi. Je savoure le chrono que je réalise en levant les bras sur la ligne d'arrivée: 1h36'45'' réels!

 

Comme un vainqueur...36 minutes après le premier! (Crédit photo: Emilie Joubert pour lepape-info)

Comme un vainqueur...36 minutes après le premier! (Crédit photo: Emilie Joubert pour lepape-info)

Je me laisse ensuite tomber de fatigue et de grande satisfaction mais je me relève vite et je rejoins les amis runners. Mon ami José me demande si le RP est tombé. Ma réponse positive me vaut un pouce levé. Pathé (1h34'59") a eu la gentillesse de m'attendre sur la ligne d'arrivée et je suis ravi de ne pas l'avoir fait patienter de trop!

Une belle matinée s'achève avec de nombreux sourires et le sentiment du devoir accompli.

Avec 3 records personnels battus dans la même matinée, je suis comblé. L'entraînement porte ses fruits et j'ai déjà oublié mes douleurs aux cuisses.

Pour ma part, il va falloir tout de même songer à se reposer car c'était ma 17ème course de l'année (37 depuis mes débuts) mais je m'autoriserai probablement une prochaine gourmandise...vous en saurez plus bientôt.

Commenter cet article

Daddy The Beat 19/12/2013 10:34

Belle perf ! Et quel plaisir !!!

Senrunner 19/11/2013 23:34

Congrats Bernard!
C'était un super semi. J'ai adoré! Merci.
2014 s'annonce bien et il y en aura d'autres!

PS : Aprés 16 km de compagnonnage il conviendra d’être poli ;-)

El Bourda 19/11/2013 10:45

Bravo Bernard.... Dernier objectif réussi avec brio !
Comme je l'ai lu dans les commentaires, il te reste plus qu'à confirmer, puis à te taper la barre des 95mn !
Bonne récup' à toi

Christophe 19/11/2013 22:54

Bravo Bernard, tu as été métronome et ton objectif d'1h36 parfaitement dans la cible. De mon côté j'ai trouvé ce parcours excellent et légèrement moins "cassant" que le 20km de Paris.... les bosses comme tu le dis sont moins prononcées à part la dernière vers le 18ème...
A part ça, le temps était vraiment idéal, à la fin de l'échauffement, j'ai l'impression qu'il faisait 10° déjà lol

Pour revenir également à la question Did971, pour les montées, comme le dit Bernard, il faut raccourcir sa foulée, celle-ci étant plus véloce; effectivement on a l'impression que cela va moins vite mais c'est faux, les jambes tournent plus vite, plus d'accroche, plus court la foulée. Même chose pour les descentes, c'est ahurissant mais il faut raccourcir sa foulée (dixit Serge Cottereau, j'ai essayé, à l'entraînement, en course...ça fonctionne plutôt bien !! )la vélocité est plus grande, et il n'y a pas de blocage, à condition d'être détendu !...

Ta photo est superbe, tu auras de très beaux souvenirs !!

à bientôt
Chris

Legrosjoggeur 19/11/2013 17:14

Merci, Bourda!
Confirmation vers le mois de mars!
A très bientôt ;)

did971 19/11/2013 06:54

Bravo a toi pour ce recit, tu ecris super bien! J etais egalement a cette course qui etais mon premier semi (j ai egalement battu mon record en 1h57) et j ai eut le plaisir de t apercevoir lorsque tu es parti t echauffer.
Continues a ecrire comme tu le fais, tu as beaucoup de talent!

Legrosjoggeur 19/11/2013 17:13

Bravo pour ta ténacité récompensée, Did.
Effectivement, nous sommes nombreux à avoir pris cher sur ces bosses mais certains s'en sont très bien sorti.
Pour ma part, je raccourcis ma foulée dans les côtes. Du coup, je perds un peu de temps mais cela me permet de garder de la fraîcheur pour le reste.

Did971 19/11/2013 15:18

Oui de guadeloupe par mes parents.
Grace à ton récit j'ai pu constater que même parmis les confirmés,la montée juste avant les 10km et les 2 petites bosses de la fin du parcours ont fait bcp de dégats.
Chez les débutants ce fut l'hécatombe, beaucoup d'abandons après la deuxième bosse et moi et bien j'ai continué au moral car j'étais au bord de l'explosion....MDR(en y repensant car pendant la course...)
Petite question du débutant au confirmé: Comment aborder une côte en course? Faut-il essayer de garder son rythme ou faut-il "lever" le pied au risque de perdre beaucoup de temps?

Legrosjoggeur 19/11/2013 07:26

Salut, Did (de Guadeloupe?)
Félicitations pour avoir réussi ton objectif.
J'espère te croiser sur une de nos prochaines courses.
Merci pour ton commentaire encourageant :)

fire rasta 19/11/2013 06:06

felicitation. encore un super CR et surtout un super chrono. Tu deviens un vrai performeur !
je ne sais pas quel est ton prochain objectif mais nul doute que tu sauras tout mettre en œuvre pour l'atteindre.
encore bravo

Legrosjoggeur 19/11/2013 07:24

Tiens Fire Rasta, ça faisait longtemps!
Merci pour tes encouragements. J'espère que tout se passe bien pour toi ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); // Twitter button !function(d,s,id){ var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0]; if(!d.getElementById(id)){ js=d.createElement(s); js.id=id; js.src="//platform.twitter.com/widgets.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs); } }(document,"script","twitter-wjs"); // Google + button window.___gcfg = {lang: 'fr'}; (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = '//apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })();